Eugène Verboeckhoven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eugène et Verboeckhoven.
Eugène Verboeckhoven
Eugène Verboeckhoven Selbstporträt 1854.jpg

Autoportrait (1854), non localisé.[réf. nécessaire]

Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Mouvement

Eugène Verboeckhoven est un peintre belge né à Warneton (Comines-Warneton) le et mort à Schaerbeek le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Peintre d'animaux, de paysages animés et de portraits, sculpteur, graveur et lithographe, Eugène Verboeckhoven fut l'élève de son père Barthélemy Verboeckhoven, sculpteur, ainsi que de Balthasar Ommeganck. En 1816, il travailla sous la direction de Voituron à Gand, où il exposa dès 1820. Il parcourut les Ardennes et une partie de la France. Il visita successivement l'Angleterre, l'Allemagne et l'Italie. Il joua un rôle actif dans la Révolution de 1830 et fut nommé directeur-général des musées de Bruxelles. Sa réputation était grande. Il a étoffé des œuvres de De Jonghe, De Noter, Koekkoek, Delvaux, Daiwaille, Kheelhof, Verheyden et Louis-Pierre Verwee, qui fut son disciple de même que les frères Tschaggeny.

Il figure dans la liste des fondateurs de l'Université libre de Bruxelles[1].

Collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Musées : Amsterdam - Anvers - Bruxelles - Courtrai - Gand - Liège - Lierre - Louvain - Luxembourg - New York - Paris - Saint-Petersbourg - Turnhout - Valenciennes - Verviers.

Élèves[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Hommage[modifier | modifier le code]

La commune de Schaerbeek a donné son nom à une Place Eugène Verboekhoven.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P. & V. Berko, Dictionnaire des peintres d'animaux belges et hollandais nés entre 1750 & 1880, Knokke, 1998
  • (en) P. et V. Berko, Dictionary of Belgian Painters born between 1750 & 1875, Knokke 1981, p. 738-740.
  • (en) P. & V. Berko, 19th Century European Virtuoso Painters, Knokke, 2011
  • (nl) P. & V. Berko, N. Hostyn e.a., Eugène Verboeckhoven, Knokke, 1981[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Léon Vanderkindere, « Liste des Fondateurs », dans L'université de Bruxelles 1834-1884 . Notice historique, Bruxelles (P. Weissenbruch), 1884 : Verboeckhoven, Eug. R. des Arts, 197.
  2. En ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]

]]