Eugène Ricklin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
portrait d'Eugène Ricklin
Eugène Ricklin vers 1915

Georges Eugène Ricklin est un homme politique français né le 12 mai 1862 à Dannemarie (Haut-Rhin) et décédé le 4 septembre 1935 à Dannemarie, fils de Georges Ricklin, aubergiste et de Catherine Kayser.

Médecin, il se lance très tôt en politique, comme conseiller municipal (1889) puis maire de Dammerkich (1895). Il est révoqué de ses fonctions de maire en 1902 pour ses prises de positions répétées en faveur de l'autonomie de l'Alsace. Il est néanmoins élu député au Reichstag de 1903 à 1918 et devient président du Landtag d'Alsace-Moselle en 1911. Pendant la Première Guerre mondiale, il sert comme médecin militaire dans l'armée allemande. En 1918, il est interné en Allemagne, avant de revenir en Alsace en 1920.

Il se lance dans l'activisme autonomiste. Président du Heimatbund, il est très actif dans la presse locale et dans l'édition. Il est élu conseiller général et député en 1928 alors qu'il est en prison dans l'attente de son procès. Condamné en cour d'Assises pour atteinte à la sûreté de l'État, du fait de ses activités autonomistes, il est déchu de son mandat de député le 8 novembre 1928.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]