Eugène Morel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morel.

Eugène Alphonse Morel, né à Paris 3e le 21 juin 1869[1] et mort à Meudon le 23 mars 1934, est un écrivain, critique littéraire et bibliothécaire français, connu surtout pour avoir fortement influé sur l'évolution des bibliothèques françaises au XXe siècle.

Après des études de droit (1886-1889), Eugène Morel renonce au métier d'avocat et entre à la Bibliothèque nationale en 1892. Parallèlement, il mène une carrière d'écrivain et publie plusieurs romans, articles et pièces de théâtre. En 1906, il participe à la fondation de l'Association des bibliothécaires français, dont il sera élu président en 1918. En 1910, il publie La Librairie publique, ouvrage dans lequel il préfigure le développement des bibliothèques publiques au XXe siècle. En 1911, il introduit en France la classification décimale de Dewey à la bibliothèque de Levallois-Perret.

Il a soutenu la création de la bibliothèque parisienne pour enfants, L'Heure Joyeuse, dont les pionnières furent Claire Huchet, Marguerite Gruny et Mathilde Leriche.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Bibliothèques, essai sur le développement des bibliothèques publiques et de la librairie dans les deux mondes (2 volumes, 1908-1909)
  • La Librairie publique (1910) [disponible en pdf sur le site de l'ENSSIB : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/document-brut-48832]
  • Bibliothèques, livres et librairies, conférences faites à l'École des hautes études sociales sous le patronage de l'Association des bibliothécaires français, avec le concours de l'Institut international de bibliographie et du Cercle de la librairie, en collaboration avec Jean Gautier (1912)
  • Le Dépôt légal, étude et projet de loi (1917)
  • La Loi sur le dépôt légal (19 mai 1925) (1925)
  • Catalogue de la bibliothèque de Levallois-Perret (1925)
  • Cadre et index de classement décimal réduit à 3 chiffres (1925)
Romans
  • L'Ignorance acquise (1889)
  • Artificielle (1895)
  • Les Morfondus (1898)
  • Les Boers (1899)
  • Petits Français (1890)
  • La Rouille du sabre (1897)
  • Terre promise (1898)
  • La Prisonnière (1900)
  • La Parfaite maraîchère, roman très simple, orné de considérations poétiques et utiles sur la culture et le forçage des légumes dans la région de Paris (1904)
Théâtre
  • Loreau est acquitté, pièce en 1 acte, avec André de Lorde, Paris, Comédie-Parisienne, 22 décembre 1898
  • Dans la nuit, 5 actes, avec André de Lorde, Paris, Cercle des Escholiers, 18 novembre 1897
  • L'Affaire Boreau, comédie en 1 acte, avec André de Lorde, 1899
  • Stella, pièce en 4 actes, avec Jules Case, Paris, Théâtre de la Renaissance, 25 janvier 1902
  • La Dernière Torture, drame en 1 acte, avec André de Lorde, Paris, Grand-Guignol, 2 décembre 1904
  • Terre d'épouvante, pièce en trois actes, avec André de Lorde, Paris, Théâtre Antoine, 17 octobre 1907
  • L'Innocent, comédie en 1 acte, avec André de Lorde, Paris, Théâtre Antoine, 1909
  • L'Enfant mort, drame en deux actes et trois tableaux, avec André de Lorde, Paris, Grand-Guignol, 17 mars 1917
  • Dans les dunes, pièce en 1 acte, avec André de Lorde, 1930

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gaëtan Benoît, Eugène Morel, pioneer of public libraries in France, Litwin Books, 2008, 260 p.
  • Jean-Pierre Seguin, Eugène Morel (1869-1934) et la lecture publique : un prophète en son pays, Bibliothèque publique d'information, coll. « Études et recherche », Paris, 1993, 222 p. (ISBN 2-902706-73-1)
    Portrait et choix de textes par J.-P. Seguin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 3/1155/1869 (consulté le 10 juillet 2012)