Eugène Martin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martin.

Eugène Martin

Date de naissance 24 mars 1915
Lieu de naissance Suresnes
Date de décès 12 octobre 2006 (à 91 ans)
Lieu de décès Aytré
Nationalité Drapeau de la France France
Années d'activité 1950
Équipe Automobiles Talbot-Darracq SA
Nombre de courses 2
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0
Champion du monde 0

Eugène Martin (né le 24 mars 1915 à Suresnes - décédé le 12 octobre 2006 à Aytré) était un pilote automobile français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ingénieur de formation[1], Eugène Martin effectue ses débuts en sport automobile au lendemain de la guerre, en 1946, sur une BMW 328[2] de tourisme. À son volant, il remporte plusieurs épreuves nationales telles que la "Coupe Robert Mazaud" en 1946 au Bois de Boulogne, le Circuit des Remparts en 1947 à Angoulème, ou encore la Coupe de Lyon, toujours en 1947. Il remporta la première épreuve du Circuit du lac d'Aix les Bains en 1949 sur une Jicey-BMW[3] développée par l'ingénieur Jean Caillas[4].

Au total il aura participé à 39 épreuves automobiles de classe internationale dont 2 épreuves de Formule 1: Le Grand Prix d'Angleterre et le Grand Prix de Suisse, en 1950, toutes deux sur Talbot Lago. Sur les 39 épreuves courues il montera 12 fois sur le podium et presque toujours avec une BMW ou une Jicey BMW.

Durant le Grand Prix de Suisse à Bremgarten (Bern), c’est la galère: seules trois roues freinent, quelquefois c’est l’avant-droit qui n’agit plus sinon c’est l’avant-gauche. Un peu plus tard une fuite dans le compartiment moteur lui projette de l’huile bouillante sur le visage. Alors qu’il tente de se protéger avec les mains, il ne voit pas une courbe, freine trop tard… et mal sur trois roues, ne parvient pas à corriger sa trajectoire, la voiture part en tonneau. Il est éjecté de la voiture mais sa jambe est restée dans l’habitacle, fémur brisé, écrasé sous le volant. Sa saison de course est terminée… La guérison et la réducation sont très longues. Il ne reprendra le volant qu’à la saison 1952.

Il en profite pour travailler sur des projets automobiles: 203 Spéciale Martin[5] équipée de la fameuse pipe d'admission Martin[6],[7], Talbot (abandonné), Salmson (coupé 2300 S).

Il ne prendra plus le volant que pour des épreuves de Formule 2. Il participera à trois occasions aux 24 heures du Mans. Il mettra fin à sa carrière en Formule 2 après un nouvel accident sur le circuit de Pau, après quoi il participera encore aux 24H du Mans en 1954 sur une Simca Gordini T15 puis à l'édition 1958 sur une Maserati 200.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1950 Automobiles Talbot-Darracq SA Talbot-Lago T26C-DA Talbot 6 en ligne Dunlop 2 0 n.c.

Palmarès hors championnat du monde[modifier | modifier le code]

Catégorie Date Épreuve Écurie Auto Position
Réglt A-G 01/03/1936 4e Grand Prix de Pau Privée Alfa Romeo Tipo B 2
Réglt A-G 12/05/1946 1re Coupe de l´Entraide Française Bois de Boulogne Privée BMW 328 2
Formule 2 13/05/1946 5e Grand Prix de Marseille Privée BMW 328 2
Formule 2 28/07/1946 1re Coupe de Nantes Privée BMW 328 2
Formule 2 06/10/1946 1re Coupe Robert Mazaud Bois de Boulogne Privée BMW 328 1
Formule 2 15/06/1947 2nd Circuit des Remparts Angoulème Privée BMW 328 1
Formule 2 27/07/1947 7e Coupe de Paris Bois de Boulogne Privée BMW 328 2
Formule 2 21/09/1947 1re Coupe de Lyon[8] Privée BMW 328 1
Formule 2 26/10/1947 1re Coupe de l´A.G.A.C.I. Monthléry Privée BMW 328 1
Réglt A-G 26/10/1947 1re Coupe du Congrès Technique Monthléry Privée BMW 328 Spl 1
Formule 2 12/06/1949 4e Circuit des Remparts Angoulème Privée Jicey 2 - BMW 3
Formule 2 21/06/1949 1er Circuit du lac d'Aix les Bains Privée Jicey 2 - BMW 1

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1] leblogauto: article sur Eugène Martin
  2. [2] BMW 328 de 1936
  3. [3] article sur le constructeur français Jicey
  4. [4] La Jicey de Jean Caillas est retrouvée
  5. [5] 203 Martin spéciale
  6. [6] Photo pipe Martin
  7. [7] Croquis pipe Martin
  8. [8] Circuit de Lyon-Parilly utilisé en 1947