Eugène Bourgouin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ondine

Eugène Bourgouin, statuaire, né à Reims le 12 février 1880, décédé à Paris le 30 octobre 1924.

Marie Joseph Eugène Bourgouin entra à l’École des arts décoratifs en 1901, puis à l’École des beaux-arts. Il fut Sociétaire de la Nationale des Beaux-Arts, et l’auteur de projets pour travaux d’orfèvrerie, dont la couronne du Sacré-Cœur de Montmartre. On lui doit le Monument aux morts de la Verrerie au Cimetière du Sud. A quelques mètres de sa tombe, au Cimetière du Nord, où repose également sa petite-nièce Danièle Guyader-Follias (1942-1993), maîtresse de ballet du Grand Théâtre de Reims, on peut voir une de ses œuvres : le très beau buste du compositeur Ernest Lefèvre-Dérodé. Son nom est fréquemment écorché sous la forme Bourgoin, le u disparaissant, comme sur la plaque de rue. Il fit un mariage mondain en épousant à Clessy (Saône-et-Loire), en 1923, Françoise de Ponnat, fille du baron Henri et de la baronne née de Boutechoux de Chavanes Le Roy de Buxières.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article contient tout ou partie d'un document provenant du site La Vie rémoise.


Liens externes[modifier | modifier le code]