Eudimorphodon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Eudimorphodons sont des ptérosaures apparus au Trias. Ils ont dû être abondants, on en a découvert plusieurs fossiles. Le premier fossile a été découvert en Italie par son Mario Pandolfi en 1973, plus tard un fossile complet a été découvert en Autriche, une mâchoire au Texas, des dents, attribués à ce genre, au Luxembourg. Ce sont les plus anciens fossiles de ptérosaures connus en 2009[1]. L'espèce a disparu au début de l'extinction du Trias-Jurassique.

Description[modifier | modifier le code]

Sa mâchoire montre une spécialisation, elle est particulièrement adaptée à la capture des poissons confirmée par la découverte de la présence de poisson du genre Parapholidophorus dans l'estomac d'un des fossiles. Son crane diapside et pointu disposent d'un large espace cranien et d'orbites volumineuses. Il possédait plus d'une centaines de dents dont certaines à l'arrière de la mâchoire ont plus de cinq cuspides[1], les dents de devant sont particulièrement longues, acérées et portées vers l'avant. Il devait mesurer adulte entre 75 cm à 1 mètre d'envergure. Sa longue queue, renforcée de baguettes osseuses, se termine par une sorte de membrane en forme de losange comme d'autres Rhamphorhynchoidea. Les fossiles attribués à des juvéniles montrent en revanche des caractéristiques d'insectivores. Le bassin est supporté par plusieurs vertèbres fusionnées. Il disposent des autres caractéristiques des ptérosaures permettant le vol actif.

Taxonomie et classification[modifier | modifier le code]

Eudimorphodon a été formé à partir de terme grecs anciens, il peut se traduire par vrai dimporphodont c'est-à-dire par « à la vraie double morphologie dentaire ». Le spécimen type est le E. ranzii de Zambelli.

Ces fossiles disposent de caractéristiques dites reptiliennes qui semblent primitives et qui les rapprochent des autres archosaures, ce qui rend ces fossiles importants pour la classification. Par exemple, les dents multicuspides typiques d'autres ordres de reptile ne se retrouvent pas chez les autres lignées de ptérosaures dont ceux du Jurassique. Cela permet de supposer que cette lignée est une branche qui s'est assez tôt différenciée de celle qui allait engendrer le plus grand nombre d'espèce de ptéorsaures[1].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

  • †Eudimorphodon ranzii Zambelli, 1973
  • †Eudimorphodon rosenfeldi Dalla Vecchia, 1995
  • †Eudimorphodon cromptonellus Jenkins, Shubin, Gatesy & Padian 2001

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c "Eudimorphodon." In: Cranfield, Ingrid (ed.). The Illustrated Directory of Dinosaurs and Other Prehistoric Creatures. London: Salamander Books, Ltd. Pp. 280-281.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Zambelli : Eudimorphodon ranzii gen. nov., sp. nov., uno pterosauro triassico. Rendiconti Ist Lomb Sci Lett (B), 107 pp 27-32.
  • Dalla Vecchia F .M. 1995, A new pterosaur (Reptilia, Pterosauria) from the Norian (Late Triassic) of Friuli (Northeastern Italy) Preliminary note. Gortania - Atti Mus. Friul. St. Nat., 16 (1994): 56-66, Udine.
  • Dalla Vecchia F .M., 1996, The pterosaur Eudimorphodon rosenfeldi Dalla Vecchia, 1995 from the Late Triassic (middle Norian) of Northeastern Italy and its habitat. Journ. Vert. Paleont., Abstact of papers, 56th Annual Meeting Society of Vertebrate Paleontology, American Museum of Natural History, New York City, 30A, Lawrence.