Eubouleus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Eubule.
« Eubouleus », musée national archéologique d'Athènes (MA 181)

Dans la mythologie grecque, Eubouleus (en grec ancien Εὐϐουλεὑς / Eubouleús, littéralement le « bon conseiller »), parfois francisé en Euboulée ou Eubule, est une figure du panthéon des mystères d'Éleusis.

Mythe[modifier | modifier le code]

Dans la tradition orphique, Eubouleus est le fils de Dysaules et le frère de Triptolème. Avec ce dernier, il conseille Déméter lorsqu'elle recherche sa fille Perséphone enlevée par Hadès[1].

Dans la tradition éleusinienne, Eubouleus est un porcher englouti par la terre en même temps que Perséphone lorsqu'elle est enlevée par Hadès. En son honneur, les Athéniens jettent des porcs vivants dans les « gouffres de Koré et de Déméter » lors de la fête des Thesmophories[2]. Il joue un rôle important dans le culte d'Éleusis en tant qu'accompagnateur de Perséphone lors de son retour des Enfers. Une inscription sur un relief trouvé dans le sanctuaire d'Hadès à Éleusis l'associe avec deux divinités, Théos et Théa, formant ainsi une triade[3].

« Eubouleus » est aussi une épiclèse de plusieurs dieux : Zeus, Hadès ou encore Dionysos.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Timothy Gantz, Early Greek Myth, Johns Hopkins University Press,‎ 1993 [détail de l’édition], p. 66.
  2. Scholiaste de Lucien de Samosate, voir aussi Clément d'Alexandrie, Exhortation aux Grecs (Protreptique) [lire en ligne], 11, 20, 2.
  3. Relief de Lakratéidès.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Kevin Clinton, Myth and Cult: The Iconography of the Eleusinian Mysteries, éditions du Svenska Institutet i Athen, Stockholm, 1992 (ISBN 91-7916-025-5).