Ettounsiya TV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo d'Ettounsiya TV
Logo d'Ettounsiya TV

Création 16 mars 2011
Propriétaire Cactus production
Langue Arabe
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Statut Généraliste privée
Siège social Tunis
Site web www.ettounsiyatv.com
Diffusion
Numérique oui Oui
Satellite Nilesat-Atlantic Bird 4A à 7° ouest
(12398 V 27500 3/4)
Câble Non Non
ADSL Non Non

Ettounsiya TV (TV التونسية), plus simplement appelée Ettounsiya, est une chaîne de télévision généraliste tunisienne, arabophone et privée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le lancement d'une chaîne de télévision est une idée qui séduit l'animateur, producteur et réalisateur Sami Fehri, associé à l'homme d'affaires Belhassen Trabelsi, à partir de 2009[1]. Ils hésitent entre deux appellations pour leur future chaîne : Elissa TV ou Carthage TV[2],[3].

Seul après la révolution de 2011, Fehri décide de lancer sa propre chaîne, Ettounsiya TV. Il annonce son lancement le 16 mars 2011[4].

Elle commence par diffuser des émissions comme Andi Mankollek, auparavant diffusée sur Tunisie 7. Fehri créé aussi La Logique politique, suite de l'émission Kadechna logique diffusée sous le régime de Zine el-Abidine Ben Ali pendant le ramadan mais où parler de politique était interdit. La chaîne diffuse aussi Labès, émission présentée par Naoufel Ouertani.

Le 6 juillet 2013, Slim Riahi, devenu propriétaire de la fréquence de la chaîne, annonce la rupture des liens avec la société Cactus production et coupe la fréquence, tout en annonçant vouloir lancer un bouquet composé de trois chaînes[5]. Tahar Ben Hassine, propriétaire de la chaîne El Hiwar El Tounsi, propose alors que les programmes de la chaîne soient diffusés sur les fréquences de sa propre chaîne[5].

Propriétaires[modifier | modifier le code]

Propriété de la société américaine Rainbow Media Tunisia LLC, filiale de la Rainbow Holding Company LLC basée à Newark (Delaware)[6], elle est rachetée par l’homme d’affaires Slim Riahi au printemps 2013[7]. Cependant, il ne serait que le propriétaire de la fréquence[8],[5]. Pascal Piron, qui se présente comme le dirigeant de Rainbow Media Tunisia LLC, affirme que le seul propriétaire légal du nom de la chaîne reste sa société ; il affirme également que Riahi, qui ne l'a jamais acquise car il ne s'est pas adressé à son propriétaire légitime[6], a ensuite résilié le contrat de location de la fréquence pour en conclure un nouveau avec une société basée à Dubaï[9].

De son côté, l'animateur et rédacteur en chef Naoufel Ouertani affirme pour sa part que la chaîne est la propriété de Cactus production[10], qui poursuivra Riahi en justice pour escroquerie[5],[11]. Ce dernier est condamné le 12 août par le tribunal de première instance de Tunis à payer une amende quotidienne de 5 000 dinars pour avoir utilisé illégalement le logo de la chaîne[12].

Émissions[modifier | modifier le code]

Nom Nom original Présentateur Diffusion
Labès لاباس Naoufel Ouertani Samedi et mercredi
Tous les jours (Ramadan)
Interview exclusive حوار خاص Wael Toukabri
Soufiane Ben Farhat
Lundi
Roufiat El Jalsa رفعت الجلسة Mounir Ben Salha Mardi
Andi Mankollek عندي منقلك Ala Chebbi Vendredi
Au cœur في الصميم Zouhair Ltaief Vendredi
Urgence حالة طوارئ
Article distinct فصل المقال Soufiane Ben Farhat Mercredi
Reportage ريبورتاج
La Logique politique اللوجيك السياسي Taoufik Laabidi (marionnette) Jeudi
Tous les jours (Ramadan)
Vingt-quatre heures 24 ساعة
Journal d'un citoyen يوميات مواطن Sami Bannour Samedi
Le Crocodile التمساح Wassim Migalo Tous les jours (Ramadan)
9h du soir التاسعة مساءًا Moez Ben Gharbia Mardi et vendredi
Klem Ennes كلام النّاس Naoufel Ouertani Dimanche

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Sami Fehri va encore faire du bruit avec Carthage TV ! », Topnet, 29 novembre 2010
  2. (fr) « Sami Fehri lance sa Carthage TV bientôt ! », Tuniscope, 26 novembre 2010
  3. (fr) « Tunisie - La chaîne de Sami Fehri s'appellera Carthage TV », Business News, 25 novembre 2010
  4. (fr) « Tunisie - Médias : Sami Fehri de retour avec Attounissiya », Webmanagercenter, 16 mars 2011
  5. a, b, c et d (fr) « Affaire Ettounsiya TV : accusations de part et d'autres », Tixup, 7 juillet 2013
  6. a et b (fr) « Attounissia TV n'a aucun avenir en Tunisie », Espace Manager, 8 octobre 2012
  7. (fr) « Jean Marie Giffard : Ettounsiya a été vendue à Slim Riahi », Mosaïque FM, 17 avril 2013
  8. (fr) « Slim Riahi achète la fréquence d'Ettounsiya TV », Tuniscope, 31 mars 2013
  9. (fr) « Tunisie-Média : Affaire Ettounssia : la version de Pascal Piron », Kapitalis, 8 juillet 2013
  10. (fr) Mohamed Ali, « Ettounsiya s’éclipse, Slim Riahi pointé du doigt », Webdo, 7 juillet 2013
  11. (fr) Marouen Achouri, « Slim Riahi a loué une autoroute et veut s’approprier les véhicules qui roulent dessus », Business News, 7 juillet 2013
  12. (fr) « Affaire Attounissia TV : Slim Riahi condamné à payer une amende de 120.000 dinars », Webdo, 12 août 2013

Lien externe[modifier | modifier le code]