Ettlingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ettlingen
Image illustrative de l'article Ettlingen
Blason de Ettlingen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Bade-Wurtemberg
District
(Regierungsbezirk)
Karlsruhe
Arrondissement
(Landkreis)
Karlsruhe
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
7
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Johannes Arnold
Code postal 76255-76275
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
08 2 15 017
Indicatif téléphonique +49-7243
Immatriculation KA
Démographie
Population 38 638 hab. (2011)
Densité 681 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 56′ 27″ N 8° 24′ 32″ E / 48.9409, 8.408848° 56′ 27″ Nord 8° 24′ 32″ Est / 48.9409, 8.4088  
Altitude 132 m
Superficie 5 674 ha = 56,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Ettlingen

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Ettlingen
Liens
Site web www.ettlingen.de

Ettlingen est une ville d'Allemagne, située au sud de Karlsruhe, dans le Bade-Wurtemberg, au pied de la Forêt-Noire du Nord. Elle est la deuxième plus grande ville du district de Karlsruhe (derrière Bruchsal).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La commune d'Ettlingen se situe dans l'Albgau, au sud du district de Karlsruhe, et dans l'ouest du land de Bade-Wurtemberg, à proximité du département français du Bas-Rhin, de la région Alsace (env. 20 km).

Ettlingen est limitrophe avec les communes :

Rose des vents Rheinstetten Karlsruhe Rose des vents
N Waldbronn
Karlsbad
O    Ettlingen    E
S
Malsch Marxzell

Le centre-ville de Karlsruhe, chef-lieu du district, se trouve à 7.5 km, et celui de Stuttgart, la capitale du Bade-Wurtemberg, à 72 km.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la rivière Alb ou Jura, en français.

Relief[modifier | modifier le code]

La partie occidentale de la commune, la plus grande, se situe sur la plaine du Rhin supérieur, à la porte de la vallée de l'Alb, et sa partie orientale, la plus petite, sur les collines nord de la Forêt-Noire, à proximité du parc naturel Centre/Nord.

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

L'actuelle ville se compose du vieil Ettlingen et de ses faubourgs. La commune est constituée, quant à elle, d'Ettlingen et des villages d'Ettlingenweier, Oberweier, Bruchhausen, Spessart, Schöllbronn et Schluttenbach. Si ceux-ci ne jouxtent pourtant pas la ville, ils sont toutefois rattachés successivement à la commune entre 1972 et 1974.

Transports[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque romaine, le territoire est occupé par un petit vicus, avec une place de commerce et un lieu de culte, à l'intersection de deux importantes voies romaines.
La première mention d'Ettlingen (Ediningom), figure dans un acte de donation du monastère de Wissembourg, aujourd'hui en Alsace (France), datant de 788.
Ettlingen bénéficie du droit de marché en 965, et de celui de cité en 1192.
En 1219, la ville devient badoise.
En 1452, le premier moulin à papier de Bade y est édifié.
En 1689, Ettlingen est entièrement détruite par un incendie, causé par la guerre de succession du Palatinat.
En 1707, à la mort de son époux Louis le Turc, la margravine Sibylle, fait reconstruire le château Renaissance de la ville, dans un style baroque, par l'architecte Rohrer.
Au XIXe siècle, Ettingen devient une ville industrielle tournée vers les industries textiles et du papier.
En 1953, un premier jumelage est établi avec la commune française d'Épernay (Marne).
En 1971, un deuxième jumelage est établi avec la commune belge de Middelkerke.
De 1972 à 1974, les villages d'Ettlingenweier, Bruchhausen, Oberweier, Schöllbronn, Spessart, Schluttenbach, respectivement mentionnés pour la première fois en 1100, 1102, 1115, 1254, 1265 et 1346, sont administrativement rattachés à la commune.
À partir de 1975, la vieille ville est réhabilitée.
En 1976, Ettlingen remporte la finale des Jeux sans frontières, à Blackpool, en Angleterre.
En 1980, un troisième jumelage est établi avec la commune britannique de Clevedon.
En 1988, Ettlingen est choisie pour accueillir la huitième Exposition horticole du land de Bade-Wurtemberg.
En 1990, un quatrième jumelage est établi avec la commune saxonne de Lödau.
En 1992, un cinquième jumelage est établi avec la ville russe de Gatchina.
En 1994, la réalisation du tunnel du Wattkopf permet la déviation d'une partie de la circulation à l'extérieur de la ville.
En 1995, l'ancienne caserne Rheinland, jadis occupée par l'armée allemande, puis américaine, est convertie en école privée, cabinets médicaux, centre d'immatriculation du véhicule, logements et salle de cinéma.
En 1998, la Villa Watthalden, située à l'entrée de la ville, est réhabilitée.
En 2005: Le Moulin à papier Buhl est transformé en salle de conférence.
En 2007, un sixième jumelage est établi avec la ville italienne de Menfi.

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Liste des bourgmestres successifs depuis 1945
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1945 Fritz Strauss    
1945 1946 Otto Carnier   Médecin
1946 1948 Heinrich Theophil Kaufmann BCSV  
1948 1974 Hugo Rimmelspacher SPD  
1974 1987 Erwin Vetter CDU  
1987 2003 Josef Offele CDU  
2003 2011 Gabriela Bussemaker FDP  
2011 en cours Johannes Arnold indépendant  

Depuis 1966, Ettlingen dispose de pouvoirs supérieurs à ceux d'une simple commune, que seul le district de Karlruhe peut superviser.

Démographie[modifier | modifier le code]

Evolution démographique d'Ettlingen depuis 1945
1945 1950 1961 1970 1975 1980 1987 1990 1995
10 799 16 451 19 390 21 464 34 455 36 995 37 168 37 759 38 546
2000 - - - - - - - -
38 420 - - - - - - - -


Économie[modifier | modifier le code]

Ettlingen est une ville industrielle, membre de la TechnologieRegion Karlsruhe, alliance économique, scientifique, administrative et culturelle, regroupant huit communes et deux arrondissements.
Les entreprises notables de la ville sont la société de textile Bardusch, celle de conseil IT-Cirquent, celle de chirurgie ophtalmique Abbott Medical Optics Germany, et le leader de centre d'appels de l'industrie Walter Telemedia Group.

Le tourisme alimente aussi secondairement l'économie de la ville.

Société[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune compte huit écoles primaires, deux collèges, cinq lycées et deux établissements spécialisés. Ses habitants disposent aussi d'une bibliothèque municipale, d'une université populaire et d'un conservatoire de musique.

Santé[modifier | modifier le code]

Sports et loisirs[modifier | modifier le code]

Concernant les sports, la commune ne compte pas moins de 200 clubs, et ses habitants jouissent de plusieurs salles omnisports et courts de tennis, d'une piscine publique, d'un autodrome, d'un stade, ainsi que de nombreux chemins de randonnées pedestres ou cyclistes.
Concernant les loisirs, la commune compte une quinzaine d'aire de jeux pour enfants, un centre de jeunesse, un centre de rencontre, les deux bureaux de jeunesses catholique et protestante, ainsi que de nombreuses associations.

Médias[modifier | modifier le code]

La presse locale est la même que celle de Karlsruhe, à savoir le journal Badische Neueste Nachrichten et les programmes de la Baden TV sont diffusés sur les postes de télévision de la ville.
En revanche, Ettlingen dispose de sa propre station de radio : RadioEttlingen.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Manifestations[modifier | modifier le code]

En dehors des nombreuses festivités et manifestations culturelles et sportives, Ettlingen organise chaque année, le carnaval de Lundi Gras, ainsi qu'en juillet-août, depuis 1979, le Festival du château, et tous les deux ans, en août, depuis 1988, le Concours international des pianistes.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

  • Château (XVIe–XVIIIe s), abrite les actuels musées Albgau (histoire locale), Städtische Galerie (histoire badoise), et annexe du Lindenmuseum de Stuttgart (artisanat d'art japonais et chinois du XIXe s), sur la Schlossplatz;
  • hôtel de ville (XVIIe s), sur la Marktplatz;
  • remparts et tour Lauer, sur la Lauergasse;
  • tour Bismarck, à proximité du Vogelsangweg;
  • tour de l'hôtel de ville (XIIIe s), sur la Marktplatz.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Culte catholique[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame (Ettlingen West);
  • église du Sacré-Cœur (Pforzheimer Strasse);
  • église Saint-Antoine (Spessart);
  • église Saint-Boniface (Schöllbronn);
  • église Saint-Denis (Ettlingenweier);
  • église Saint-Joseph (Bruchhausen);
  • église Saint-Martin (Kanalstrasse), la plus ancienne de la ville (XVIIIe s);
  • église Saint-Wendelin (Oberweier).

Culte protestant[modifier | modifier le code]

  • Église néo-apostolique Sud Kdö.R. (Epernayer Strasse);
  • église Saint-Jean (Albstrasse);
  • église Saint-Paul (Ludwigburger Strasse).

Personnalités nées dans la commune[modifier | modifier le code]

Ettlingen

Source[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :