Étienne de Grellet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Etienne de Grellet)
Aller à : navigation, rechercher
Étienne de Grellet

Le français Étienne de Grellet (2 novembre 1773 (à 82 ans)) était un missionnaire quaker réputé. Il est connu en anglais sous le nom de Stephen Grellet.

Il est né Étienne de Grellet du Mabillier à Limoges, fils d'un conseiller du roi Louis XVI. Éduqué dans la religion catholique romaine, il étudia au collège militaire de Lyon et devint membre de la garde de Louis XVI. Il fut condamné à mort durant la Révolution française, mais s'échappa et s'enfuit finalement aux États-Unis en 1795.

Touché par les écrits de William Penn, de George Fox et d'autres adhérents du quakerisme, il devint membre de la Société des Amis en 1796. Il s'engagea dans un travail de missionnaire en Amérique du Nord et dans de nombreux pays européens, visitant en particulier les prisons et les hôpitaux. Il fut reçu à la cour des puissants, dont le pape Pie VII, le tsar Alexandre Ier, et les rois d'Espagne et de Prusse. Il encouragea de nombreuses réformes dans les politiques éducatives et dans les conditions des prisons et des hôpitaux.

Il épousa Rebecca Collins en 1804, fille de l'éditeur Isaac Collins.

Étienne de Grellet est mort à Burlington, New Jersey le 16 novembre 1855.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Benjamin Seebohm : Memoirs of the life and gospel labours of Stephen Grellet, Longstreth, Philadelphie, 1862 (3e éd.), 426+438 p.
  • Robert Alsop et Christine R. Alsop : Un Quaker français : Vie d'Etienne de Grellet, récit de ses travaux philanthropiques et missionnaires, Grassart, Paris, 1873, 468 p. – Traduit de l'anglais.
  • (en) Frances Anne Budge : A missionary life : Stephen Grellet, Nisbet, Londres, 1888, 127 p.
  • (en) William Guest : Stephen Grellet, Headley, Londres, 1903, 226 p.
  • William W. Comfort : Un Quaker français : Étienne de Grellet (1773-1855), Société des Amis (Quakers), Paris, 1938, 19 p. – Conférence du 15 mai 1937.
  • (en) Four early quakers, Friends Education Council, Londres, 1978, 22 p.
  • (de) Claus Bernet, « Étienne de Grellet », dans Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon (BBKL) , Band 28, Nordhausen 2007 (ISBN 978-3-8830-9413-7), Sp.687–690.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :