Ethnoarchéologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ethnoarchéologie est une forme d'archéologie expérimentale par laquelle l'archéologie teste ses hypothèses sur des populations traditionnelles encore vivantes. Cette branche de l'archéologie a été développée principalement par les archéologues anglo-saxons, surtout dans le domaine de la Préhistoire.

En France l'un des premiers exemples d'application est l'étude du site de Pincevent, par André Leroi-Gourhan. On peut citer comme recherches plus actuelles Jean-Marie Pesez a étudié la culture matérielle du village médiéval par une archéologie portant un regard de type ethnographique sur les vestiges archéologiques ou les recherches de Valentine Roux sur la cornaline de l'Inde.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Audouze F., Perlès C. 1980 - L'ethnoarchéologie, Les Nouvelles de l’Archéologie, 4: 7-10.
  • Binford L. R. 1978 - Nunamiut Ethnoarchaeology, New York, Londres, 509 p.
  • Binford L. 1980 - Le rôle de l'ethnoarchéologie dans la recherche archéologique, Les Nouvelles de l’Archéologie, 4: 31-33.
  • Roux V. 2000 - Cornaline de l'Inde : des pratiques techniques de Cambay aux techno-systèmes de l'Indus, Paris, ed. de la Maison des sciences de l'homme, 524 p.
  • Testart A. 2006 - Comment concevoir une collaboration entre anthropologie sociale et archéologie ? À quel prix ? Et pourquoi?, Bulletin de la Société préhistorique française, 103, 2: 385-395.