Et l'âne vit l'ange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Et l'âne vit l'ange est le premier roman de Nick Cave, paru une première fois au Royaume-Uni chez Black Spring Press en 1989 et aux États-Unis chez Harper Collins, reparu en 2003 chez 2.13.61 (ISBN 1-880985-72-1). Un édition Collector parut à l'été 2007 chez Black Spring Press.

Le style et le contexte Southern Gothic a valu au roman d'être comparé à ceux d'auteurs américains comme William Faulkner et Flannery O'Connor[1],[2].

Genèse[modifier | modifier le code]

À l'origine, Simon Pettifar, patron et éditeur de Black Spring Press a signé un contrat stipulant que le livre devait être composé de douze histoires, de fiction ou réelles ; le contrat fut conclu après un premier jet présenté au sujet de Blind Lemon Jefferson. De cette expérience sont en partie issus les textes que l'on retrouve dans le recueil King Ink, et le roman auquel Nick cave pensait depuis quelque temps déjà. Nick Cave dédie son premier roman à la chanteuse Anita Lane.

Intrigue[modifier | modifier le code]

Et l'âne vit l'ange raconte l'histoire d'Euchrid Eucrow, fils muet d'une mère alcoolique et d'un père psychotique obsédé par la torture animale et les pièges à animaux. Grandissant au sein d'une secte religieuse, les « Ukulites », Euchrid endure la violence maternelle, l'indifférence paternelle et la haine des autres, rejeté par la lie comme l'élite des gens parmi lesquelles il vit. Tandis qu'il quitte la ville de la secte, « Ukulore », Euchrid se retrouve seul dans le « Pays des Marécages », contrée marécageuse interdite et crainte de tous.

Thèmes[modifier | modifier le code]

Certaines paroles de textes antérieurs aux groupe des Bad Seeds, certaines ambiances que l'on retrouve dans les derniers albums de The Birthday Party et les premiers albums de Nick Cave and the Bad Seeds préfigurent les idées, le contexte et l'ambiance du roman. Le titre est issu d'un épisode de la Bible (Livre des Nombres 22:23) : l'âne de Balaam aperçoit l'ange du Seigneur, tandis que lui ne le voit pas. L'un des thèmes omniprésents est la peur de l'être humain face à ce qu'il ne connaît pas. Euchrid se retrouve constamment face à ceux qui voient en la différence une menace. La seule personne à lui accorder quelque importance est Beth, un enfant trouvé et recueilli par les Ukulites.

Structure[modifier | modifier le code]

Le roman est divisé en un prologue, trois livres et un épilogue :

  • Prologue
  • La Pluie
  • Beth
  • Tête-de-Chien
  • Épilogue

Récompenses[modifier | modifier le code]

Historique des Parutions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]