Estrid de Danemark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Estrid, Estrith ou Astrith Svendsdatter (née avant 1010 et morte entre 1057 et 1073) est une princesse danoise fille du roi Sven Ier à la barbe fourchue elle fut la mère du roi Sven II de Danemark qui héritera du royaume après la disparition des fils de son oncle Knut le Grand

Biographie[modifier | modifier le code]

Estrid est une fille du roi Sven Ier de Danemark qui est baptisée sous le nom chrétien de « Margrete » [1]

Son frère Knut II de Danemark la propose d’abord comme épouse au duc Robert Ier de Normandie et non pas à Richard II de Normandie comme l’indique Adam de Brême[2] dont il vient d’épouser la tante Emma. Cette union n’aboutit pas et Estrid devient la femme du Jarl Ulf Thorgilsson. Après le meurtre de ce dernier en 1028 sur ordre de son frère, toujours selon Adam de Brême, Knut l'aurait offerte comme femme au « fils du roi de Russie » [3] sans doute un prince varègue non identifié.

Il semble toutefois qu'Estrid soit restée au Danemark où elle reçoit en compensation de la mort de son époux des domaines importants. Elle est inhumée aux côtés de ce dernier dans la cathédrale de Roskilde.

Postérité[modifier | modifier le code]

De son union avec Ulf Thorgilsson Estrid donne naissance à trois fils :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adam de Brême ’’Histoire des archevêques de Hambourg. Texte traduit et présenté par Jean-Baptiste Brunet-Jailly Éditions Gallimard 1998 (ISBN 2070744647) p. 104
  2. Adam de Brême Op. cit. Livre II chapitre 54 note n°312
  3. Adam de Brême Op. cit. Scholie 39 p. 107 et note n° 311