Ester méthylique d'huile végétale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
acides gras, C16-18 et C18-insaturés, esters méthyliques
Un bécher de biodiesel
Un bécher de biodiesel
Identification
No CAS 67762-38-3
No EINECS 267-015-4
Apparence liquide jaune
Propriétés physiques
fusion −10 °C [1]
Solubilité Pratiquement insoluble dans l'eau[1]
Masse volumique 0,875 à 0,885 g·cm-3 20 °C[1]
Point d’éclair 180 °C DIN 51758[1]
Viscosité dynamique 7,52×10-2 cm2·s-1 (colza, 20 °C)
3,75×10-2 cm2·s-1 (colza, 50 °C)[2]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Les esters méthyliques d'huiles végétales (EMHV) sont obtenus par une opération de transestérification avec du méthanol, l’huile végétale (principalement du colza en France) est transformée en EMHV qui doit répondre à la norme EN 14214.

Une tonne d'huile avec 0,1 tonne de méthanol produit une tonne d'EMHV et 0,1 tonne de glycérine.

L'EMHV est utilisé sous deux formes en France :

  • Une incorporation faible banalisée (de l'ordre de 7 % en volume) dans le gazole, conformément à l'arrêté du 23 décembre 1999 modifié relatif aux caractéristiques du gazole et du gazole grand froid.
  • Une incorporation bien plus élevée (30 % en général), pour utilisation dans des flottes urbaines spécifiques autorisées par dérogation.

Autres produits semblables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Entrée du numéro CAS « 67762-38-3 » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 1 novembre 2008 (JavaScript nécessaire)
  2. Jean-François MOLLE, « Biocarburants », dans Techniques de l'Ingénieur, Référence A1770, 10 Nov 1985, p. 11