Estádio da Luz (1954)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le nouveau stade, voir Estádio da Luz.
Estádio da Luz
Estadiobenfica.jpg
Généralités
Noms précédents Estádio de Carnide
Surnom(s) A Catedral
Nom complet Estádio do Sport Lisboa e Benfica
Adresse Avenida Norton de Matos 1500
Lisbonne[1]
Coordonnées 38° 45′ 13″ N 9° 10′ 57.5″ O / 38.75361, -9.182639 ()38° 45′ 13″ Nord 9° 10′ 57.5″ Ouest / 38.75361, -9.182639 ()  
Construction et ouverture
Début construction 14 juin 1953
Ouverture 1er décembre 1954
Architecte João Simões
Rénovation 1960, 1985, 1991
Extension 1960, 1985
Coût de construction 12 millions $PTE
Fermeture 22 mars 2003
Démolition 2003
Utilisation
Clubs résidents Benfica Lisbonne (1954 à 2003)
Propriétaire Sport Lisboa e Benfica
Équipement
Surface Pelouse naturelle
Capacité 40 000 (1954) • 70 000 (1960) • 120 000 (1985)
78 000 (1998)

Géolocalisation sur la carte : Portugal (administrative)

(Voir situation sur carte : Portugal (administrative))
Estádio da Luz

L'estádio da Luz (« Stade de la Lumière » en portugais) était un stade omnisports situé à Lisbonne, Portugal. Il était principalement utilisé pour le football dont les rencontres à domicile du Benfica Lisbonne. Luz est une paroisse du quartier de Benfica, situé au centre-ouest de la ville, près du Parc National du Monsanto.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le stade a été inauguré le 1er novembre 1954, à l'occasion d'une rencontre entre le Benfica et le FC Porto. D'abord d'une capacité de 50 000 places, il passe rapidement en 1960 à 75 000 places. En 1985, avec une capacité de 127 000 places, ce qui en fait à l'époque le plus grand stade d'Europe devant le Nou Camp de Barcelone. En 1998, pour des raisons de sécurité, une partie des places sera supprimée.

Dans l'optique de l'Euro 2004, l'ancien stade est détruit. Une nouvelle enceinte de 65 000 places voit alors le jour fin 2003, quasiment à la même place que l'ancien antre du Benfica.

Événements[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]