Esquilin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41° 53′ 40″ N 12° 30′ 15″ E / 41.894547, 12.504244

L'Esquilin (en latin : Esquilinus[1]) est l'une des sept collines de Rome, à l'est de la ville. Elle se présente comme un plateau avec trois légères élévations :

L'Esquilin autrefois[modifier | modifier le code]

Temple de Minerve Medica, sur l'Esquilin.

Originellement, l'Esquilin était compris dans le Mur de Servius Tullius.

La colline devint le nom de la cinquième région (Esquiliae) sous Auguste, région qui était totalement hors du mur de Servius Tullius, et ne comportait donc aucune partie de l'Esquilin original. Le mont Oppius était dans la troisième région et le mont Cispius dans la quatrième.

Avant l'Empire, cette zone était occupée par le cimetière des pauvres et avait une mauvaise réputation. Les sorcières venaient chercher dans les sépultures une partie de leurs ingrédients et un endroit tranquille pour leurs pratiques[2].

Plus tard, Mécène y fait construire une magnifique villa avec des jardins.

À la fin de l'Empire, l'Esquilin est devenu une colline passablement construite, avec de nombreux jardins et domaines de riches citoyens.

L'Esquilin aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Esquilino (rione de Rome).

Esquilino est, de nos jours l'un des 22 rioni de la ville de Rome. Il est désigné dans la nomenclature administrative par le code R. XV.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire Gaffiot (1934)
  2. Horace, Satires, I, 8; Epode XVII

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]