Esox niger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le brochet maillé (Esox niger) est une petite espèce de brochet native la côte est de l'Amérique du Nord. Le brochet maillé tient son nom du motif caractéristique de sa robe.

Identification[modifier | modifier le code]

Le brochet maillé possède 4 pores sensorielles sous ses mandibules inférieurs[1], le grand brochet en a 5 et le maskinongé de 6 à 9[2]. La totalité des opercules est écaillées tandis que seule la partie supérieure est écaillée chez le grand brochet.

Habitat[modifier | modifier le code]

Il habite les lacs et les rivières à cours lent ou les fosses.

Mode de vie[modifier | modifier le code]

Comme tous les brochets c’est un chasseur en embuscade. Il attend immobile que sa proie passe à proximité. Son alimentation est principalement constituée de poissons plus petits.

Le brochet maillé est un prédateur carnivore dont le régime est principalement constitué de poissons (cyprins, crapets, barbottes, perchaudes, etc.). Il est opportuniste dans le choix de ses proies. Il se nourrit aussi d'insectes, écrevisses, couleuvres, grenouilles, souris. En hiver, il est actif et s'alimente sous la glace.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Le brochet maille se reproduit au printemps après la fonte des glaces, avril et mai. Les lieux de frayère se situent en eau peu profonde (1 à 3 m): rives inondées des rivières, des lacs et des étangs, baies des lacs et secteurs calmes des rivières.

La maturité sexuelle est atteinte entre 1 à 4 ans. Aucun nid n'est construit. La femelle est accompagnée de deux mâles plus petits. Les œufs jaune pâle d'environ 2 mm de diamètre sont dispersés au hasard et se fixent à la végétation. Une femelle de grosseur moyenne pond entre 6 000 à 8 000 œufs qui éclosent après 6 à 12 jours.

Pêche sportive[modifier | modifier le code]

Le brochet maillé est une espèce de brochet très combative. Du côté américain, cette espèce est souvent la deuxième préférée pour la pêche sportive tout juste derrière la pêche à l'achigan à grande bouche.

Au Québec, cette espèce est encore très peu connue pour ces qualités sportives.

Les leurres voyants et bruyants sont souvent préconisés pour provoquer l'attaque de ce carnassier.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Fiche sur le brochet maillé sur le site du ministère Québécois des Ressources naturelles et de la faune
  2. Fiches sur le maskinongé et sur le grand brochet sur le site du ministère Québécois des Ressources naturelles et de la faune

[1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Le brochet maillé vous connaissez? », sur Pêche QC,‎ 20 Septembre 2014 (consulté le 20 Septembre 2014)