Escapardenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Escarpadenne)
Aller à : navigation, rechercher
Escapardenne Éislek Trail
Image illustrative de l'article Escapardenne
Périmètre Trail et parcours des boucles
Localisation Ardenne belgo-luxembourgeoise
Payant
Désignation A la découverte du patrimoine ardennais
Type Randonnée
Longueur 104 km
Points de départ Kautenbach, grand-duché de Luxembourg; La Roche-en-Ardenne, Belgique
Dénivelé 3000m positif

Escapardenne ou Escapardenne Eisleck[1] Trail est une randonnée, inaugurée en 2012, qui traverse l’Ardenne belgo-luxembourgeoise[2]. Elle a vu le jour à la suite d'un projet européen et a créé des liens entre différents intervenants wallons et luxembourgeois. Son but est de faire découvrir de nombreux aspects et atouts bien spécifiques de l’Ardenne comme la nature, les divers patrimoines ou la culture[3].

Escapardenne[modifier | modifier le code]

logo Escapardenne
Logo d'Escapardenne Éislek Trail

Cette randonnée s’inscrit dans un programme d’actions visant à valoriser le patrimoine de l’Ardenne belgo-luxembourgeoise. Financé par l’Union européenne, la Région wallonne et l'État luxembourgeois, ce projet transfrontalier a débuté en mai 2009 pour se terminer fin 2012. Il a permis de créer un grand sentier transfrontalier de découverte, l’Escapardenne Éislek Trail, 104 kilomètres balisés dans les deux sens, ainsi que six boucles de découvertes de longueurs variées.

Ce long périple du bassin du Rhin jusqu’à celui de la Meuse, ainsi que les six boucles, passent des petits sentiers bordant les vallées aux larges chemins dégagés des hauteurs des plateaux. Ce projet peut à lui seul satisfaire le promeneur en quête de découverte, mais au-delà de la promenade, la traversée de l’Ardenne belgo-luxembourgeoise, gambadant à travers bois, champs et villages, devrait réjouir tous les marcheurs à la recherche de patrimoine, de nature, de culture et de paysage.

Sont à disposition des randonneurs : cartes et topo-guide (disponibles dans les Syndicats d’initiative, les Maisons du Tourisme, la Maison de la Randonnée GTA, au Parc Naturel des Deux Ourthes et à la Fondation Hëllef fir d'Natur) permettant de bénéficier d’un maximum d’informations sur le trajet. Possibilités de faire l’une ou l’autre halte ; bancs, tables abritées pour le pique-nique, panneaux concernant différents points d’intérêt patrimonial ou tables d’orientation jalonnent le parcours.

L’Escapardenne Éislek Trail de 104 km est partagé en cinq étapes. Il permet au randonneur de faire escale à différents endroits, de profiter de l’accueil, et de repartir léger le lendemain puisqu’un transport de bagages peut être assuré via deux voyagistes[4].

Projet Interreg IVa[modifier | modifier le code]

Le projet “A la découverte du Patrimoine de l’Ardenne belgo-luxembourgeoise” (“Découpatri”) a été financé dans le cadre du programme Interreg IVa. Il s’agit d’un programme européen de coopération transfrontalière qui vise à renforcer les échanges économiques et sociaux entre différentes régions. Dans le cas présent, il concerne le territoire de la Grande Région qui couvre le grand-duché de Luxembourg, la Région wallonne (Belgique), la Lorraine (France), la Rhénanie-Palatinat et la Sarre (Allemagne).

Le projet actuel a débuté en mai 2009. Un précédent projet Interreg III-A intitulé “Grandeur et Intimité des Paysages” mené entre 2005 et 2008 avait pour but de rassembler les informations disponibles relatives aux aspects paysagers. Un concours photos, et une randonnée transfrontalière de 46km – “La traversée des Pays et des Ages“, accompagnée d’une carte et d’un topoguide – ont vu le jour. En même temps une vaste étude de terrain a servi de base à un outil bien nécessaire dans l’aménagement du territoire et dans la connaissance du terrain : le “Programme Paysage”. Peu à peu, de nouvelles ouvertures se sont profilées pour une mise en valeur du patrimoine : un travail intéressant pouvait encore être réalisé dans cette région représentant un potentiel certain pour le tourisme vert.

C’est sur cette base qu’a été construit le nouveau projet Interreg IV-A, “A la découverte du Patrimoine de l’Ardenne belgo-luxembourgeoise” faisant suite au premier. Il vise à valoriser touristiquement, de part et d’autre de la frontière et dans un cadre de développement durable, le patrimoine bâti, culturel, paysager et naturel de la région concernée.

  • Durée : 3 ans ½ (mai 2009 – décembre 2012)
  • Porteur du projet : Parc Naturel des Deux Ourthes
  • Partenaire : natur&ëmwelt – Fondation Hëllef fir d’Natur
  • Périmètre : il couvre le territoire de 14 communes de la région de l’Ardenne belgo-luxembourgeoise

Quatre grandes actions :

  1. « Trail de l’Ardenne »
  2. Promotion touristique de l’héritage bâti, naturel, culturel et paysager de l’Ardenne centrale belgo-luxembourgeoise
  3. Inventaire cartographique du patrimoine
  4. Journée de découverte et de sensibilisation

Les opérateurs du projet[modifier | modifier le code]

  • Le Parc Naturel des Deux Ourthes
  • Natur&ëmwelt – Fondation Hëllef fir d’Natur, organisme reconnu d'utilité publique[5].

Le balisage[modifier | modifier le code]

Depuis La Roche-en-Ardenne ou Kautenbach, le balisage à suivre est une onde blanche sur un fond bleu. Ce signe correspond à la marque « Ardenne-Eifel », déjà utilisée pour le sentier transfrontalier reliant le Rhin à la Meuse française.


Trois types de balises se trouvent sur l’ensemble du parcours :

  • des balises directionnelles simples aux principaux carrefours
  • des jalons afin de confirmer l’utilisation du bon sentier
  • de grandes balises directionnelles qui indiquent à quelle distance on se situe par rapport aux villages à venir sur le tracé
balisage
Balise directionnelle simple
Balises directionnelles
Exemple grandes balises directionnelles sur le parcours

Du côté grand-ducal, le signe peut aussi apparaître sous forme de peinture, principalement en forêt sur les troncs d’arbres.

Label[modifier | modifier le code]

L’Escapardenne Éislek Trail est labellisé.

Les 104 kilomètres de l’Escapardenne Éislek Trail ont été élaborés et inventoriés selon un système de critères de qualité : le “Leading Quality Trails – Best of Europe”. Ce nouveau système de labellisation d’itinéraires de randonnées, applicable dans toute l’Europe, a été développé par la Fédération européenne de la randonnée pédestre (FERP) en coopération avec “Deutsche Wanderverband Service GmbH” (Fédération allemande de Randonnée Sàrl).

Ce système de critères analyse les sentiers dans leur globalité, selon les étapes proposées et en tronçons successifs de 4 km. À chaque échelle, les sentiers empruntés doivent répondre à un certain nombre de critères en matière de revêtement, d’équipements, d’environnement et de découverte.

Quelques critères-types pour l’itinéraire complet :

  • minimum 35 % de chemins naturels ;
  • maximum 3 % de routes fréquentées ;
  • au moins deux changements de paysages par tronçon de 4 km ;
  • au moins quatre attractions (bâties, naturelles, paysagères,…) tous les 4 km ;
  • deux liaisons quotidiennes, au minimum, de transports en commun au début et à la fin de l’itinéraire ;
  • possibilité de réservation d’un transport de bagages par un prestataire local.


Le Trail en quelques chiffres :

  • 3000 m de dénivelé positif ;
  • plus de 50 % de chemin en état naturel ;
  • moins de 20 % de chemin asphalté ;
  • 29 sites naturels traversés ou longés ;
  • 44 points de vue remarquables ;
  • 3 villes et 19 villages ou hameaux traversés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le mot Eisleck utilisé dans la dénomination du sentier contient deux fautes d'orthographe. Éislek est le nom correct en Luxembourgeois pour désigner l'Oesling, la partie luxembourgeoise du Massif Ardennais.
  2. L’inauguration du sentier, sur le site de Natur&ëmwelt.
  3. Site officiel du parc naturel des Deux Ourthes.
  4. L'Escarpadenne, sur le site du grand-duché de Luxembourg.
  5. [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • ESCAPARDENNE Eisleck Trail, Aparté,‎ 2013, 182 p.
  • Jacques Cornerotte, « Entre Ardenne belge et luxembourgeoise, Escapardenne, un nouvel itinéraire de randonnée pédestre », Regards d'Ardenne, no 2,‎ septembre 2012, p. 32,33,34,35,36,37
  • Marie-Eve Castermans, « Week-end des Paysages 2012 - Sur l'Escapardenne Eisleck Trail », Magazine du Parc Naturel des Deux Ourthes, no 28,‎ Automne 2012, p. 2