Escargot des bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Escargot (homonymie).

Cepaea nemoralis

L'escargot des bois (Cepaea nemoralis), est une espèce d'escargot de la famille des Helicidae, de la sous-famille des Helicinae, et du genre Cepaea.

Description[modifier | modifier le code]

La coquille est extrêmement variable, ce qui rend sa détermination difficile. Il peut être facilement confondu avec Cepaea vindobonensis et surtout Cepaea hortensis qui se rencontre dans les mêmes habitats. Il se distingue de Cepaea hortensis par la couleur du renflement sur le bord de la coquille, qui est généralement de couleur brun foncé[1].

Biologie[modifier | modifier le code]

Son habitat est très varié et on peut le rencontrer dans le bois, les haies, les friches, les dunes et les prairies. Il se rencontre jusqu'à 1 200 m dans les Alpes et 2 200 m dans les Pyrénées. Il se rencontre partout dans l'ouest de l'Europe.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Cepaea nemoralis a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758, sous le nom initial d'Helix nemoralis [2].

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Helix nemoralis Linné, 1778 Protonyme
  • Cepaea leucostoma (Stabile, 1859) [Helix]
  • Cepaea cisalpina (Stabile, 1864) [Helix]
  • Cepaea erjaveci (Kobelt, 1880) [Helix]
  • Cepaea subaustriaca (Bourguignat, 1880) [Helix]
  • Cepaea adamii (Kobelt, 1903) [Helix]

Nom vernaculaire[modifier | modifier le code]

  • Escargot des bois
  • Escargot des haies

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Liste des sous-espèces
  • Cepaea nemoralis nemoralis
  • Cepaea nemoralis etrusca

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elodie Emery, « Cherchez la coquille ! », La Salamandre, no 190,‎ février et mars 2009, p. 8–9 (ISSN 1424-4748)
  2. Linnæus, C. 1758. Systema naturæ per regna tria naturæ, secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis. Tomus I. Editio decima, reformata. - pp. [1-4], 1-824. Holmiæ. (Salvius). page 773

Sur les autres projets Wikimedia :


Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]