Escalade en salle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'escalade en salle, ou escalade d'intérieur (en anglais indoor climbing), est une forme de plus en plus populaire d'escalade réalisée sur des structures artificielles qui tentent de reproduire les sensations de l'escalade sur du vrai rocher, mais dans un environnement plus contrôlé.

Mur d'escalade du gymnase Jean-Christophe Lafaille à Voiron.

Raisons du succès[modifier | modifier le code]

L'escalade en salle est aussi populaire dans des régions où le climat est souvent inadéquat pour la pratique en extérieur. En plus d'offrir une alternative par mauvais temps, beaucoup d'adultes actifs peuvent aller grimper en salle après leur travail, même s'il fait noir à l'extérieur. Afin de progresser, comme dans tout sport, une pratique régulière est cruciale. Avec l'avènement de l'escalade en salle, le temps, les saisons, et des horaires de travail chargés sont de moins en moins des obstacles à une progression régulière et au plaisir du sport.

Cette sensation de sécurité a bien sûr une contrepartie : un grimpeur en salle peut se diriger vers des falaises et réaliser qu'il n'a pas les compétences nécessaires dans un tel contexte, sans points d'ancrage et itinéraire évident.

La prolifération des salles d'escalade a amélioré l'accessibilité, et ainsi la popularité de l'escalade. Puisque dans une telle configuration, les conditions environnementales (sur l'intégrité structurelle de surfaces d'escalade, l'équipement, et l'usage adéquat de ce dernier) peuvent être plus contrôlées, cela fait de l'escalade en salle une introduction plus sûre à ce sport.

Techniques de fabrication et équipements[modifier | modifier le code]

Les premiers murs en salle avaient tendance à être constitués principalement de briques, laissant peu de place pour des voies intéressantes en raison de la raideur du mur et de la variété limitée des prises.

La méthode de construction la plus courante consiste à visser des prises en résine sur des plaques de bois. Ces plaques peuvent être de hauteur et raideur variées (de « toits » complètement horizontaux à des « dalles » peu verticales) et porter une grande variété de prises (des petites « réglettes » aux grosses « poignées »), avec parfois des crash pads aux pieds des voies (matelas utilisés pour la pratique du bloc en extérieur). Cette variété, avec la possibilité de changer la disposition des prises sur le mur, a conduit à rendre l'escalade en salle un sport à succès. Une poutre et un pan Güllich complètent généralement les équipements de la salle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]