Escadron de chasse et d'expérimentation 5/330 Côte d'Argent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Escadron de chasse 5/330 Côte d'Argent
Période 1er juillet 1965
Type Essais et validation des systèmes d'armes
Garnison Base aérienne 118 Mont-de-Marsan
Équipement Mirage 2000, Rafale


L'escadron de chasse et d'expérimentation 5/330 Côte d'Argent est une unité d'expérimentation de l'Armée de l'air française, faisant partie du Centre d'expériences aériennes militaires de la base aérienne 118 Mont-de-Marsan. Ses avions portent désormais des codes en 118-xx.

Historique[modifier | modifier le code]

L'escadron de chasse et d'expérimentation 5/330 a été officiellement créé le 1er juillet 1965, sur la base de la "section Mirage" du Centre d'Expériences Aériennes Militaires. Il poursuit la mission d'essais des systèmes d'armes du CEAM, sur tous types d'avions (Alpha Jet, Mirage 2000, Rafale etc.).

L'ECE 05/330 reçoit le nom Côte d'Argent et son insigne en octobre 1987. Deux escadrilles sont créées, la première en 1990 et la seconde en 1992. Elles reprennent les traditions des SPA 163 et 164 à partir de 2000.

La mission de l'ECE 05/330 est l'expérimentation et la validation des systèmes d'armes, la rédaction des manuels opérationnels, la formation des mécaniciens et équipages.

Elle participe également aux opérations militaires de combat dont l'opération Harmattan en Libye en 2011.

Escadrilles[modifier | modifier le code]

  • SPA 163 "Tigre de Sibérie" (depuis 2000)
  • SPA 164 "Tigre du Bengale" (depuis 2000)

Bases[modifier | modifier le code]

Appareils[modifier | modifier le code]

Rafale B du CEAM en 2009.
Mirage 2000-5F n° 77 le 18 septembre 2009.

L'EC 5/330 a vu passer tous les avions qui équipent, ou ont équipé, l'Armée de l'air française. Depuis 2011 il est équipé de [1] :

9 Mirage 2000 (versions B, C, D, N et -5F)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Magazine Air Fan n°364, mars 2009, pages 20 à 34

Liens externes[modifier | modifier le code]