Erwin Olaf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Olaf.

Erwin Olaf

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Erwin Olaf en Mai 2012 à Utrecht.

Naissance 2 juin 1959 (55 ans)
Hilversum, Pays-Bas
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Néerlandais
Activités photographie de mode, Photographie

Erwin Olaf, né Erwin Olaf Springveld en 1959 à Hilversum au Pays-Bas, est un photographe hollandais. Il vit et travaille à Amsterdam depuis les années 1980[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Erwin Olaf a tout d'abord étudié le journalisme à Utrecht avant de se lancer dans la photographie de mode et la publicité. Sa carrière a pris une dimension internationale après qu'il a reçu le premier prix du concours Young European Photographer pour sa série Chessmen[2] en 1988[3]. Cette série a ensuite fait l'objet d'une exposition au célèbre Musée Ludwig à Cologne en Allemagne.

En un regard ses travaux nous frappent par leur étrangeté, leur volonté provocatrice mais aussi par la solitude de ses personnages. Ses projets personnels portent sur des sujets très variés comme Paradise Portraits qui met en scène des clowns inquiétants « Pour moi, les clowns représentent l'anonymat et le danger. Même s'ils sont supposés amuser les enfants, ils sont effrayants » [4], Grief en 2007 qui montre des personnages endeuillés ou encore sa série Berlin en 2012 se passant dans le Berlin de l’entre-deux-guerres. Il accorde dans cette série une importance à la lumière.

Erwin Olaf travaille en parallèle de ses projets personnels avec des marques de renom comme Nokia, Levi's ou plus récemment pour Bottega Veneta[5]. Il n’a cependant pas hésité à critiquer avec sa série Fashion Victims[6] réalisée en 2000. Cette série de photos met en scène des modèles nus aux visages couverts par des sacs de marques telles que Chanel, Gucci, Versace, Yves Saint Laurent ou encore Moschino. Malgré cette provocation apparente ses photographies restent très travaillées.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Premier prix du concours Young European Photographer
  • 1999 : Lion d’Argent au Festival international de la Publicité de Cannes pour sa campagne Diesel
  • 2001 : Lion d’Argent au Festival international de la Publicité de Cannes pour sa campagne Heineken
  • 2006 : Photographe de l’année au Prix International de la couleur [7]
  • 2007 : Prix de l'artiste de l'année aux Pays Bas par le magazine Kunstbeeld
  • 2008 : Prix Lucie pour l'ensemble de son œuvre en photographie
  • 2011 : Prix Johannes Vermeer pour la grande qualité de l'ensemble de son œuvre en photographie

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Stadsgezichten (texte de Guus Luyters)
  • 1988 : Chessmen, an attempt to play the Game
  • 1990 : Blacks
  • 1992 : Style Forms Function
  • 1993 : Joy
  • 1995 : Mind of their Own
  • 2000 : Violence & Passion
  • 2003 : Silver catalogue de l'exposition au Musée Groninger
  • 2005 : The Golden Age
  • 2006 : Rain/Hope
  • 2007 : Grief
  • 2008 : Fall
  • 2008 : Erwin Olaf publié par l'Aperture Foundation
  • 2010 : Vite Private
  • 2011 : Johannes Vermeer Prijs
  • 2012 : Own

Expositions récentes[modifier | modifier le code]

  • 2013 :
  • 2012 :
    • « The Dark Side », Galerie Rabouan Moussion, Paris
    • « Works 2000 - 2010 », Galerie Art Statements, Hong Kong [9]
    • « Erwin Olaf », Galerie Kong, Seoul
    • « Short Stories », Galerie Wagner, Berlin [10]
  • 2011 :
    • « Erwin Olaf », Galerie Art Statements, Tokyo
    • « Paradise the club », Galerie Rabouan Moussion, Paris [11]
    • « High Tension », Carbon 12, Dubaï [12]
    • « Captured senses », Cer Modern, Ankara [13]
    • « Erwin Olaf », Nordic Light International Festival of Photography, Kristiansund [14]
  • 2010 :
    • « Erwin Olaf Hotel », Galerie Magda Danysz, Paris [15]
    • « Erwin Olaf Hotel », Galerie Paris-Benijing, Pékin
    • « Erwin Olaf - Recent Work », Galerie Hamiltons, Londres
    • « Hotel, Dawn & Dusk », Galerie Hasted Kraeutler, New York [16]
  • 2009 :
    • « Série Laboral Escena », Galerie Magda Danysz, Paris [17]
    • « Rain, Hope, Grief & Fall », Institut néerlandais, Paris [18]
    • « Darts of Pleasure », Domus Artium Museum, Salamanque
    • « Moving Targets », Haifa Museum of Art, Haifa [19]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]