Erwin Kräutler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erwin Kräutler
Image illustrative de l'article Erwin Kräutler
Mgr Kräutler lors d'une conférence de presse, en 2010.
Biographie
Naissance 12 juillet 1939 (75 ans)
Hohenems,
Drapeau de l'Autriche Autriche
Ordination sacerdotale 3 juillet 1965
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 25 janvier 1981 par
Mgr Carmine Rocco
Évêque de Xingu
Depuis le 2 septembre 1981
Précédent Eric Kräutler
Évêque coadjuteur de Xingu
25 janvier 19812 septembre 1981

Blason
"Servus Christi Jesu"
("Serviteur de Jésus-Christ")
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Erwin Kräutler, né le 12 juillet 1939 à Hohenems (Vorarlberg, Autriche), est un prélat catholique et missionnaire autrichien, évêque de Xingu, le plus grand diocèse du Brésil, depuis 1980.

Dom Kräutler est également connu pour son engagement en faveur des droits des populations autochtones ainsi que pour la préservation de la forêt tropicale amazonienne. Il est notamment un fervent opposant au barrage de Belo Monte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Erwin Kräutler naît le 12 juillet 1939, aîné de six frères et sœurs. Il commence ses études à l'école primaire de Koblach puis de Feldkirch. Il obtient ensuite son baccalauréat au Bundesgymnasium de Feldkirch en 1958. Après le lycée, il entre au séminaire de la Congrégation des Missionnaires du Précieux-Sang à Feldkirch puis continue ses études au Liechtenstein. Après avoir terminé ses études en théologie et philosophie à l'Université de Salzbourg, Kräutler est ordonné prêtre, le 3 juillet 1965, en la cathédrale de Salzbourg. Il effectue sa première messe le 18 juillet 1965 à Hohenems, puis, le 2 novembre 1965, il est envoyé, en tant que missionnaire, dans la partie inférieure de Rio Xingu et du fleuve Amazone, au Brésil.

Épiscopat[modifier | modifier le code]

Le 7 novembre 1980, le Pape Jean-Paul II le nomme évêque coadjuteur de son oncle, Mgr Eric Kräutler, dans le diocèse de Xingu, le plus grand du Brésil. Il est consacré évêque le 25 janvier 1981, par le nonce apostolique au Brésil, Mgr Carmine Rocco ; ses co-consécrateurs sont alors Alberto Ramos Gaudencio et son oncle, Eric Kräutler. Après la démission de ce dernier, le 2 septembre 1981, Erwin Kräutler devient évêque de Xingu.

De 1983 à 1991, Mgr Kräutler est président du Conseil missionnaire indien de la Conférence des évêques du Brésil. En 2006, il en redevient président, après la mort accidentelle du président sortant, Mgr Gianfranco Masserdotti.

Combats[modifier | modifier le code]

Mgr Kräutler recevant le Prix Nobel alternatif.

Mgr Kräutler est très présent auprès des autochtones, dans les combats pour la préservation de la forêt amazonienne et contre les braconniers, apparentés à la mafia brésilienne.

Le 16 octobre 1987, Mgr Kräutler sort grièvement blessé d'une tentative d'assassinat. Son chauffeur est tué dans l'accident de voiture. Les auteurs et l'instigateur de l'assassinat sont condamnés, mais rapidement libérés.

En 1995, un employé d'Erwin Kräutler, Hubert Mattle, est assassiné à Altamira.

Après l'assassinat de la religieuse et militante Dorothy Stang en 2005, Mgr Erwin Kräutler est à plusieurs reprises menacé de mort à cause du soutien qu'il apporte aux enquêteurs. Il est également menacé de mort pour son opposition au projet de barrage de Belo Monte ainsi que pour avoir dénoncé les abus sexuel et la prostitution d'enfants très présente à Altamira.

En 2010, il reçoit le Prix Nobel alternatif pour son combat pour la préservation de la nature.

En avril 2014, il informe le pape François des méfaits qu'entraîneront le barrage de Belo Monte[1].

Références[modifier | modifier le code]