Ervandachat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Ervandachat (Armavir)
Ervandachat
Image illustrative de l'article Ervandachat
Localisation
Pays Drapeau de l'Arménie Arménie
Coordonnées 40° 06′ 53″ N 43° 40′ 15″ E / 40.114722, 43.67083340° 06′ 53″ Nord 43° 40′ 15″ Est / 40.114722, 43.670833  

Géolocalisation sur la carte : Arménie

(Voir situation sur carte : Arménie)
Ervandachat
Ervandachat

Ervandachat ou Ervandashat (en arménien Երվանդաշատ) est une ancienne capitale de l'Arménie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le roi orontide Orontès IV (ou Ervand IV) fonde en 210 av. J.-C. une nouvelle ville située sur la rive gauche de l'Araxe et bordée par l'Akhourian. Il en fait sa capitale et lui donne son nom. La ville serait, selon la description de Moïse de Khorène, située sur une colline et dotée de hautes murailles : « [Ervand] renforce la citadelle de hautes murailles et dresse en leur milieu des portes de bronze ; des escaliers de fer s'élevant d'en bas jusqu'à ces portes et, au milieu des marches, des pièges dissimulés afin de prendre quiconque voudrait monter secrètement pour attenter à la vie du roi[1]. » Orontès IV fait creuser des canaux depuis l'Araxe pour alimenter sa ville en eau. Avec le temps, la ville est devenue très prospère, elle atteint 50 000 habitants au IVe siècle.

En 366, l'empereur perse Shapur II anéantit la ville.

Des fouilles archéologiques y ont débuté en 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Moïse de Khorène (trad. Annie et Jean-Pierre Mahé), Histoire de l'Arménie, Paris, Gallimard, coll. « L'aube des peuples »,‎ 1993 (ISBN 2-07-072904-4), p. 196.