Ernst von Leyden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ernst Viktor von Leyden
Portrait d'Ernst Viktor von Leyden par Nicola Perscheid.

Ernst Viktor von Leyden (né le 20 avril 1832 à Gdańsk, mort le 5 octobre 1910 à Berlin) est un interniste et professeur allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de médecine de 1849 à 1853 au Medicinisch-chirurgicale Institut Friedrich-Wilhelm de Berlin, il obtient son diplôme de médecine le 11 août 1853. Il travaille à la clinique de Johann Lukas Schönlein, où il est fortement influencé par Ludwig Traube. Après un examen en 1854, il devient médecin militaire à Düsseldorf, Königsberg et Goussev. En 1859, il revient comme assistant à la clinique de Traube à Berlin. Après la guerre des Duchés, il quitte l'armée et devient professeur à l'université de Königsberg. Il travaille avec Otto Spiegelberg (de) et Friedrich Daniel von Recklinghausen. En 1871 et 1872, il est recteur de cette université. De 1872 à 1876, il enseigne à l'Université de Strasbourg.

En 1876, il succède à Traube. De 1885 à 1907, il est un disciple de Friedrich Theodor von Frerichs (de), directeur de la première clinique médicale de la Charité. En 1903, il y crée le premier service d'oncologie. Il travaille aussi sur les pathologies du cœur, des poumons, des reins et du système nerveux ainsi que la diététique, l'hygiène sociale, la tuberculose et le traitement du cancer.

Leyden monte une collecte pour la recherche sur la grippe, la tuberculose et le cancer. Il parvient à créer des sanatoriums.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Die graue Degeneration der hinteren Rückenmarksstränge, 1863
  • Klinik der Rückenmarkskrankheiten, 1874–1876
  • Zusammen mit Johannes Karl August Eugen Alfred Goldscheider (1858–1935): Die Erkrankungen des Rückenmarkes und der Medulla oblongata. In: Hermann Nothnagel (Hrsg.): Handbuch der speciellen Pathologie und Therapie. Bd. 10. Wien 1895–1897
  • Handbuch der Ernährungstherapie, 1897–1899
  • Zusammen mit Felix Klemperer (de): Die deutsche Klinik am Eingange des zwanzigsten Jahrhunderts in akademischen Vorlesungen Berlin und Wien, 1903–1907
  • Lebenserinnerungen. Stuttgart and Leipzig, 1910.

Édition en français[modifier | modifier le code]

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :