Ernst Wigforss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ernst Wigforss.

Ernst Johannes Wigforss est un homme politique suédois né à Halmstad, le 24 janvier 1881, et décédé à Stora Hult près de Båstad, le 2 janvier 1977.

Après une formation de linguiste à l'Université de Lund, Wigforss s'engage en politique au sein du parti social-démocrate suédois. Il est notamment élu député à partir de 1919 puis exerce la fonction de ministre des finances de son pays à trois reprises (1925-1926, 1932-1936 et 1936-1949).

Comme ministre des finances, Wigforss a mené une politique économique d'inspiration keynésienne. Il a également joué un rôle important dans l'évolution de la doctrine de son parti, contribuant à la transformation de celui-ci en mouvement politique réformiste.

Wigforss a rédigé ses mémoires en trois volumes entre 1950 et 1954.

Selon des révélations (2009) du quotidien Dagens Nyheter, Ernst Wigforss aurait approuvé, en , l'octroi de crédits importants par une banque privée suédoise aux chantiers navals de l'Allemagne nazie. Jusque-là, il apparaissait comme l'un des adversaires les plus résolus de toute concession à Hitler, par exemple à l'occasion du transit de la division allemande Engelbrecht de la Norvège à la Finlande via la Suède, pour rejoindre le front soviétique au cours de l'été 1941 [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Truc, « Quand la Suède faisait crédit à l'Allemagne nazie », Le Monde, 6 mars 2009. [1]

Lien externe[modifier | modifier le code]