Ernst Pepping

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ernst Pepping

Naissance
Duisbourg, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès (à 79 ans)
Spandau, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur
Enseignement Berliner Hochschule für Musik

Ernst Pepping (né à Duisbourg le et mort à Spandau le ) est un compositeur allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pepping a étudié la composition entre 1922 et 1926 à la Berliner Hochschule für Musik avec Walter Gmeindl (un élève de Franz Schreker). En 1934, il est devenu professeur de théorie de la musique et de composition à la Spandauer Kirchenmusikschule à Spandau, où il a travaillé la plus grande partie de sa vie. Parmi ses nombreux étudiants, on trouve Helmut Barbe (de). À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Pepping a été inscrit sur la Gottbegnadeten-Liste (à l'opposé de Hugo Distler), ce qui lui évitait d'être mobilisé. Pepping a aussi enseigné à la Berliner Hochschule de 1935 à 1938, et ensuite de 1947 à 1968 comme professeur de musique religieuse et de composition.

Pour ses compositions, Pepping a été reçu docteur honoris causa de l'Université libre de Berlin en 1961 et de la Kirchliche Hochschule Berlin (de) en 1971.

Compositions[modifier | modifier le code]

  • Trois symphonies 1932, 1942 (en fa mineur), 1944 (Die Tageszeiten)[1]
  • Concerto pour piano (1950)
  • Variations pour orchestre (publiées en 1949)[2]
  • Zwei Orchestertücke über ein Chanson des Binchois (« Deux pièces pour orchestre sur une chanson de Gilles Binchois », 1958)[3]
  • Messes, Motets et autres œuvres pour un usage liturgique dont
    • Deutsche Choralmesse (« Messe chorale allemande », 1931)[4]
    • Deutsche Messe (1938)[4]
    • Missa Dona nobis pacem (« Messe Donne-nous la paix », 1948)[4]
    • Te Deum (1956)[4]
    • 23e Psaume (publié 1962)
  • Musique pour orgue
    • sonate pour Orgue (pub. 1958), autres œuvres
    • Three Fugues on BACH (« Trois fugues sur les notes B A C H », publ. 1949)
    • Grosses Orgelbuch (« Grand livre d'orgue ») I: Advent & Christmas (publ. 1941)
    • Grosses Orgelbuch II: Passion (publ. 1941)
    • Grosses Orgelbuch III: Easter (« Pâques »), Ascension, Pentecost, Michaelmas (« Messe de Saint-Michel ». Publié en 1941)
    • Kleines Orgelbuch ((« Petit livre d'orgue », publ. 1941)
  • Musique pour le piano
    • Sonatine (1931)
    • Sonate pour piano (pub. 1937)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Heures du jour ». (en) Rob Barnett, « Musicweb Review of cpo Recording of Pepping Symphonies »,‎ mai 2006 (consulté le 16 Mai 2009)
  2. (OCLC 22394557).
  3. (en) « Entry for the Binchois Pieces at Sheet Music Plus » (consulté le 16 Mai 2009)
  4. a, b, c et d Strimple, Nick (2005). Choral Music in the Twentieth Century sur Google Livres, p. 38. Hal Leonard Corporation. ISBN 1574671227.

Liens externes[modifier | modifier le code]