Ernst Öpik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ernst Öpik

Ernst Julius Öpik (23 octobre 1893 - 10 septembre 1985) est un astronome et astrophysicien estonien qui a passé la dernière partie de sa carrière en Irlande du Nord.

Biographie[modifier | modifier le code]

Öpik étudie à l'université d'État de Moscou où il se spécialise dans l'étude des objets mineurs : astéroïdes, comètes et météorites. Ses années d'études universitaires sont marqués par la révolution de 1917. En 1919 il joint un groupe de scientifiques pour établir l'université de Tachkent. Ressentant peu de goût pour le nouvel ordre soviétique, il retourne en Estonie devenu indépendante où il finit son doctorat à l'université de Tartu en 1923. Il reste en Estonie jusqu'en 1944, excepté pendant un période de quatre ans où il est invité au Harvard College Observatory.

En 1944 l'approche de l'armée rouge le fait fuir, comme de nombreux estoniens à l'époque. Il vit de 1944 à 1948 dans un camp de réfugiés en Allemagne, tout en devenant recteur de l'université balte en exil. En 1948, un poste lui est offert à l'observatoire d'Armagh, il émigre avec sa famille en Irlande du Nord. À partir des années 1960, début de l'exploration spatiale, il passe une moitié de l'année à l'université du Maryland jusque dans les années 1980. Il prend sa retraite à 90 ans tout en continuant quelques activités dans le domaine de l'astronomie et meurt deux ans plus tard.

Recherches[modifier | modifier le code]

En 1922 il prédit correctement la fréquence des impacts de cratère d'impact sur Mars, prédiction vérifié par les sondes spatiales. En 1932 il postule que l'origine des comètes se trouve dans un nuage cométaire bien au-delà de l'orbite de Pluton, ce réservoir de comètes est maintenant nommé nuage d'Oort ou parfois nuage d'Öpik-Oort. Bien que sa présence n'ait pas encore été détectée, son existence est largement admise dans la communauté scientifique. Il invente un appareil photographique pour l'étude des météores. Il travaille aussi sur la constitution interne des étoiles et propose un modèle convectif du Soleil.

L'astéroïde (2099) Öpik porte son nom.

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Öpik est récompensé de nombreuses fois, entre autres, la médaille d'or de la Royal Astronomical Society en 1975 et la médaille Bruce en 1976. Il est membre de plusieurs sociétés savante, Académie des sciences d'Estonie en 1938, Royal Society en 1949, Royal Irish Academy en 1954, membre associé de la National Academy of Sciences en 1975 etc.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notice nécrologique[modifier | modifier le code]