Ernie Davis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Davis.

Ernie Davis

Nom complet Ernest Davis
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance
Lieu de naissance New Salem-Buffington (Pennsylvanie)
Taille 1,88 m (6 2)
Poids 96 kg (211 lb)
Surnom « Elmira Express »
Numéro 44, 45
Position Running back
Date de décès
Lieu de décès Cleveland (Ohio)
Carrière universitaire ou amateur
1959 - 1961 Orange de Syracuse
Trophée Heisman 1961
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 1er au total en 1962 par les
Redskins de Washington
1962 Browns de Cleveland
Carrière pro. 1962 – 1962

College Football Hall of Fame 1979

Ernest « Ernie » Davis ( - ) était un joueur de football américain et fut le premier afro-américain à remporter le Trophée Heisman. Davis joua pour l'Université de Syracuse avec le numéro 44 juste après Jim Brown, avant d'être drafté par les Redskins de Washington, mais presque immédiatement transféré chez les Browns de Cleveland en décembre 1961. Cependant, il n'a jamais pu jouer un match professionnel à cause d'une leucémie décelée en 1962. Il est le sujet d'un film d'Universal Pictures sorti en 2008 : The Express.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Davis est né à New Salem-Buffington (Pennsylvanie)[1],[2] et passa le début de sa vie à Pittsburgh Coalfield, avant de déménager à Uniontown, près de Pittsburgh[3]. Ses parents se séparèrent peu avant que son père ne meure dans un accident. Il fut élevé par ses grands-parents jusqu'à ses douze ans, époque où il déménagea avec sa mère et son nouveau compagnon vers Elmira[3]. Il joua dans l'équipe de football américain d'Elmira pour les Superior Buicks et fut appelé dans le Small Fry All-Star en 1952 et 1953. Il joua aussi au basket-ball, étant aussi choisi comme joueur All-Star[1].

Pendant ces années de collège à l'Elmira Free Academy, le talent de Davis pour le football américain devient évident. Il fut nommé le joueur de l'année d'Elmira et de tous les collèges des États-Unis dans ses années junior et sénior. Il montra son potentiel athlétique dans d'autres sports comme le baseball et le basket-ball.

À l'époque où beaucoup d'universités n'offraient pas de bourses d'étude pour les athlètes noirs, toutes les universités du pays regardaient la carrière de Davis de près, et il reçut plus de cinquante offres.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Davis joua au football américain pour l'Orange de Syracuse de l'Université de Syracuse pour trois saisons (1959-1961). En 1959, Ernie Davis emmena Syracuse à la victoire au Championnat NCAA de football américain avec une saison invaincue après une dernière victoire 23-14 contre l'Université du Texas dans le Cotton Bowl. La même année, le journaliste sportif du journal d'Elmira Star-Gazette Al Mallette donna comme surnom à Davis l'« Elmira Express ». Davis fut désigné « Meilleur joueur » du Cotton Bowl, disputé le , dans lequel il marqua deux touchdowns et du Liberty Bowl 1961. En 1960, il établit le record de 7,8 yards par portée et fut le troisième meilleur coureur dans le pays avec 877 yards, courant cent yards dans six des neuf matchs disputés. En 1961, Davis emmena les Orangemen à un bilan de sept victoires pour trois défaites, courant 823 yards et marquant quinze touchdowns.

Davis portait le numéro 44, laissé vacant par Jim Brown. Floyd Little récupéra plus tard ce numéro.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Davis fut drafté numéro un de la Draft National Football League 1962, devenant le premier joueur noir à être choisi premier. Sélectionné par les Redskins de Washington, il est alors transféré aux Browns de Cleveland. Il a aussi été choisi par les Bills de Buffalo dans l'American Football League.

Davis signa un contrat de trois ans, pour 200 000 dollars avec les Browns à la fin du mois de décembre 1961 alors qu'il était à San Francisco afin de participer au East-West Shrine Game. C'est alors le contrat le plus lucratif pour un rookie NFL. Cependant, les Browns ne pourront jamais voir la paire de rêve Davis avec Jim Brown après un tragique tournant, il fut diagnostiqué à Davis une leucémie durant la préparation du College All-Star Game 1962.

Mort[modifier | modifier le code]

Ernie a commencé à recevoir un traitement médical pour sa leucémie. La maladie était néanmoins incurable, et il est mort au Cleveland Lakeside Hospital l'année suivante à l'âge de 23 ans. Tant la Maison-Blanche que le Sénat des États-Unis ont fait son éloge. Davis fut enterré au Woodlawn Cemetery, à Elmira, dans l'État de New York, dans le même cimetière que Mark Twain. Une statue commémorative a été érigée devant la Ernie Davis Middle School, nom donné en son honneur.

Après sa mort, les Browns de Cleveland ont retiré le numéro 45, et ce bien qu'il n'ait joué aucun match en National Football League. Il a été élu au College Football Hall of Fame en 1979.

Jeu[modifier | modifier le code]

Ernie Davis jouait au poste de running back. Il pouvait aussi être à la réception des coups de pieds, bloquer, faire des interceptions et même frapper les coups de pied de l'équipe.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Ces tableaux suivants récapitulent les statistiques de Ernie Davie avec l'Université de Syracuse[4].

Courses Yards Moyenne Touchdowns
1959 98 686 7,0 8
1960 112 877 7,8 8
1961 150 823 5,5 12
Total 360 2386 6,6 28
Réceptions Yards Moyenne Touchdowns
1959 11 94 8,5 0
1960 11 141 12,8 2
1961 16 157 9,8 2
Total 38 392 10,3 4

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Ernie Davis: The Elmira Express », sur http://www.cityofelmira.net (consulté le 15 janvier 2009)
  2. (en) « Ernie Davis Biography », sur http://biography.jrank.org (consulté le 14 janvier 2009)
  3. a et b (en) « Davis won Heisman, respect », sur http://espn.go.com (consulté le 15 janvier 2009)
  4. (en) « Ernie Davis, Football, 1959-61 », sur http://www.suathletics.com (consulté le 14 janvier 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dictionary of American Biography, Supplement 7: 1961-1965, American Council of Learned Societies, 1981.
  • (en) Robert C. Gallagher, Ernie Davis, the Elmira Express: The Story of a Heisman Trophy Winner, 1983, Bartleby Press.
Précédé par Ernie Davis Suivi par
Joe Bellino
Vainqueur du trophée Heisman
1961
Terry Baker