Ernesto Neto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ernesto Saboia de Albuquerque Neto (né à Rio de Janeiro, Brésil, en 1964) est un artiste contemporain travaillant les matières plastiques.

Ernesto Neto expose au Brésil depuis 1988 et tient des expositions en solo à l'étranger depuis 1995. Il coreprésente son pays avec Vik Muniz à la biennale de Venise de 2001. Ses installations sont présentées au pavillon du Brésil et dans l'exposition du groupe international à l'Arsenal de Venise.

L'œuvre de Neto a été décrite comme étant "au-delà du minimalisme abstrait". Ses installations sont de vastes sculptures souples et biomorphes, mi-corporelles, mi-architecturales, qui emplissent l'espace d'exposition ; les visiteurs peuvent les toucher, appuyer dessus, et même parfois marcher dessus ou les traverser. Elles sont faites d'un polyamide blanc, étirable, similaire à celui d'un collant. Pour fixer spatialement le volume de ces formes amorphes, l'artiste les tend à travers la pièce, les remplit de pastilles de polystyrène expansé ou, parfois, d'épices odorantes. Dans certaines installations, il a également utilisé ce matériau pour créer des paravents translucides qui transforment les murs et le sol de l'espace d'exposition. Ses sculptures peuvent être considérées comme une expression de l'art abstrait traditionnel, bien que leur interaction avec le visiteur leur confère un autre niveau d'interprétation.

  • 1994, 1997 Escola de Artes Visuais Pargua Lage, Rio de Janeiro
  • 1994-96 Museu de Arte Moderna, Rio de Janeiro

L'une de ses installations les plus admirées est celle du Panthéon de Paris appelée Léviathan Thot

Neto a été décoré de l'Ordre des Arts et des Lettres.

Films[modifier | modifier le code]

  • Ernesto Neto au Panthéon, film de Gilles Coudert (10 min / 2006 / a.p.r.e.s production) Ce documentaire présente l’installation de l’artiste brésilien Ernesto Neto réalisée au Panthéon dans le cadre du 35e Festival d’Automne à Paris. Suspendue à la coupole de l’édifice, sa sculpture aux formes organiques évoque une étrange créature. Ernesto Neto a baptisée ce monstre « Leviathan Thot ».

Références[modifier | modifier le code]

  • Soares, Valeska; Meireles, Cildo; Neto, Ernesto. Seduções: Installations. Hatje; Daros. 2006

Liens externes (en anglais)[modifier | modifier le code]