Ernest Henri Besnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ernest-Henri Besnier, né à Honfleur le 21 avril 1831 et mort à Paris le 15 mai 1909, est un médecin français.

Docteur Ernest Besnier
Plaque Ernest Besnier

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Mathieu-Louis-François Besnier, contrôleur principal des Douanes à Orléans, et de Marie-Thérèse-Virginie Lefevre, son frère François-Antoine-Alfred Besnier, sera directeur au Ministère des Postes et vice-président de la Compagnie des messageries maritimes (1887-1905). Il épouse Marguerite Burat (1837-1909), sœur du financier collectionneur Louis Burat et nièce du géologue Amédée Burat (1809-1883), professeur à l’École centrale des arts et métiers.

Après des études secondaires à Marseille et des études de médecine à Paris, Besnier devient interne des hôpitaux de Paris en 1855 puis docteur en 1857. Il reçoit le prix Antoine Portal en 1859 pour son mémoire sur « les étranglements internes ». Il est admis au Bureau central en 1861 et devient médecin des hôpitaux de Paris en 1863.

Il succède à Bazin dans son service de l’hôpital Saint-Louis en 1872 et s’adonne dès lors uniquement à l’étude des maladies de peau. Il se crée rapidement une réputation incontestée, tant en France qu’à l’étranger. Il crée à Saint-Louis le premier laboratoire de recherche histologique et oriente ainsi la dermatologie française dans une voie scientifique et féconde.

Malgré tout son talent et toute sa science qui lui valent fréquemment dans les congrès internationaux les manifestations les plus flatteuses, il n'est pas appelé à professer à la Faculté de médecine où ses connaissances, ses travaux et sa grande autorité semblaient lui assigner une place de premier plan.

Officier de la Légion d'honneur et membre de l’Académie de médecine en 1881. Il est vice-président de la Société médicale d’observations, secrétaire de la Société médicale d’émulation et membre de la Société anatomique. Il prend part à plusieurs congrès médicaux : Londres, Berlin… et fonde les Annales de la dermatologie.

Ernest Besnier donne son nom à la maladie de Besnier-Boeck-Schaumann, autrement appelée « sarcoïdose », affection du système réticulo-endothélial dont on ne connaît ni la cause ni le mode de production et qui se caractérise par la présence dans les organes atteints de petites tumeurs conjonctives.

Liens externes[modifier | modifier le code]