Ernest Delahaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Delahaye, photographie anonyme, vers 1890.

Ernest Delahaye (1853-1930) était un ami d'Arthur Rimbaud (ils se sont connus sur les bancs de l'école à Charleville[1]) et de Paul Verlaine. Le poème de Verlaine À Ernest Delahaye lui est dédié. Une correspondance avec ces deux écrivains a également été conservée.

Il consacra de nombreux livres à ces deux écrivains.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Verlaine, édition Albert Messein, 1919, ouvrage couronné par l'Académie française.
  • Rimbaud. L'artiste et l'être moral, éditions Albert Messien, 1923
  • Souvenirs familiers à propos de Rimbaud, Verlaine et Germain Nouveau, éditions Albert Messein, 1925, in 8°, 198 pages.
  • Les Illuminations et Une Saison en enfer, éditions Albert Messein, 1927
  • La Part de Verlaine et Rimbaud dans le sentiment religieux contemporain, éditions Albert Messien, 1935

Ces ouvrages ont été plusieurs fois réédités et pour certains refondus sous de nouveaux titres :

  • Rimbaud, souvenirs d'Ernest Delahaye, éditions Sauret, 1993
  • Mon ami Rimbaud, éditions Naïves, 2010

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir présentation de Rimbaud, l'artiste et l'être moral aux éditions du Cerf.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

J. Piatier, « Ou la naissance et la mort d'un dieu », Le Monde,‎ 16 janvier 1952.