Ernest Capendu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ernest Capendu (né en 1826 à Paris, décédé en 1868) est un écrivain français du XIXe siècle qui écrivit une soixantaine de romans militaires, maritimes et régionalistes, des romans-feuilletons, des romans pour la jeunesse et des romans historiques sur les thèmes de la Chouannerie et période napoléonienne. C'est un exemple type de romancier populaire de la veine des Paul Féval, Alexandre Dumas, Ponson du Terrail, etc.

Sa vie[modifier | modifier le code]

Ernest Capendu est né dans une famille aisée de Paris. Lors de l'épidémie de choléra de 1849, il fuit la capitale, se rendant à Marseille, à Oran, visite l'Algérie, puis le Maroc, la Syrie. Il évoque ces villes et ces pays dans plusieurs de ses ouvrages. Il écrit d'abord des pièces de théâtre en collaboration avec Xavier de Montépin ou Théodore Barrière, mais privilégie ensuite l'écriture de romans (une soixantaine en tout) de nature variée :

  • romans de mœurs (Le Pré Catelan)
  • romans historiques (Le Capitaine La Chesnaye)
  • romans fantastiques et ésotériques (Le Chevalier du poulailler)
  • romans maritimes (Marcouf le Malouin)
  • romans militaires (La Vivandière de la 17e légère)
  • etc.
Tombe d'Ernest Capendu au cimetière du Père-Lachaise à Paris

Certains de ses romans forment des suites, par exemple la série qui commence par L'hôtel de Niorres.

« Le romancier ajoute à des aventures échevelées quelques touches d'érotisme, parfois de sadisme, introduit un brin d'occultisme et saupoudre le tout d'exotisme ». Roger Ripoll, dans la revue "Europe" de juin 1974 a fait une analyse de la "méthode Capendu"[1].

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (75e division)[2].

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Couverture du roman Le Roi du bagne (édition de 1905)
Illustration du roman Le Roi des gabiers (1862)
Illustration du roman Le Tambour de la 32e demi-brigade (1862)

La liste ci-dessous n'est pas exhaustive[3] :

  • Les Faux Bonshommes[4], 1850, comédie en 4 actes, écrite en collaboration avec Théodore Barrière.
  • Les Fausses Bonnes Femmes[5], 1858, comédie en 5 actes (écrite en collaboration avec Théodore Barrière).
  • Les Rascals, 1860.
  • Les Colonnes d'Hercule, 1860.
  • Mystificateurs, 1860.
  • Le Chasseur de panthères, 1861[6].
  • Les Mystères du Mont-de-Piété, 1861.
  • L'Homme rouge, 1861[7]
  • L'Hôtel de Niorres, A.Cadot, Paris, 1861.
  • Le Roi des gabiers, A.Cadot, Paris, 1862.
  • Le Tambour de la 32e, A.Cadot, Paris, 1862.
  • Bibi-Tapin, A.Cadot, 1862.
  • Croche-Tout le Corsaire, 1863.
  • Les Coups d'épingle (comédie en trois actes), 1863[8].
  • Le Chevalier du Poulailler, 1864.
  • L'Homme rouge, 1864.
  • Pour un baiser, 1864.
  • La Mère l'étape (roman -feuilleton paru en 1864-1865 dans la magazine "Le Passe-temps")[9].
  • Le Comte de Saint-Germain, 1865[10].
  • Dolorès, 1865.
  • La Popote, souvenirs militaires d'Oran, 1865[11] (contient le récit de l'épidémie de choléra à Oran en 1849).
  • Le Capitaine Croche-Tout, 1866.
  • Le Joug de l'aigle, 1867[12].
  • Surcouf, 1868.
  • Les Petites Femmes du couvent, 1868.
  • La Vivandière de la 17e légère, militaire romain, 1868.
  • La Capitaine La Chesnaye, 1868[13].
  • Le Tambour de la 32e demi-brigade, 1869.
  • L'Héritage de Monsieur Plumet[14], 1871, comédie en 4 actes, écrite en collaboration avec Théodore Barrière.
  • Marcof le Malouin, 1880[15].
  • Le Marquis de Loc-Ronan, 1880[16] (roman qui se situe pendant la révolte vendéenne).
  • Le Tour aux rats, 1877.
  • Le Sire de Lustupin, 1878[17].
  • Ango, le Dieppois, 1885.
  • Une famille en location, 1885[18].
  • Reine d'amour, 1892.
  • La Mary-Morgan [ISBN : 2737330270].
  • La Brûle-Gueule (roman maritime).
  • Les Forçats de Brest (réédition PARIS, Ed. J. Tallandier - 1953 - Coll. Le roman héroïque - In-12
  • La Vengeance de Keinec (roman de cape et d'épée).
  • Le Roi du bagne (édition 1905)[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. http://blog.bnf.fr/gallica/?p=2153
  2. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père Lachaise, Mémoire et Documents,‎ 2006 (ISBN 978-2914611480), p. 171
  3. http://www.cavi.univ-paris3.fr/phalese/maldororhtml/lexique/Capendu.htm et http://www.europeana.eu/portal/record/03504/11186A76F0058D4EA8D355CD4D076EC5A3F53096.html?query=europeana_uri:%22 et http://www.culture.fr/recherche/?typeSearch=collection&SearchableText=Capendu&portal_type=CLT_Site_Note
  4. http://www.archive.org/details/lesfauxbonshomme00barruoft
  5. http://www.archive.org/details/lesfaussesbonnes00barruoft
  6. http://books.google.fr/books?id=gR4sAAAAMAAJ&printsec=frontcover&dq=Ernest+Capendu&source=bl&ots=HhfQ-uh1pb&sig=38BHHkyIKxyxrM7KXHNJOQATleA&hl=fr&ei=oZhLTaW_JM6JhQe1_-H3Dg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=9&ved=0CFQQ6AEwCA#v=onepage&q&f=false
  7. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5544863t.r=Ernest+Capendu.langFR
  8. http://books.google.fr/books?id=WIIGAAAAQAAJ&printsec=frontcover&dq=Ernest+Capendu&source=bl&ots=jmpY7DUX4V&sig=Y4eSR15JS-77OqIwwzS6H97xXho&hl=fr&ei=SZ5LTZSQBIiZhQfJ-fjSDg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=5&ved=0CDgQ6AEwBDgK#v=onepage&q&f=false
  9. http://www.crcb.org/la-canne-du-tambour-major-impressionne-bonaparte/.html
  10. http://books.google.fr/books?id=jro5AAAAcAAJ&printsec=frontcover&dq=Ernest+Capendu&source=bl&ots=oSM0xK6Swv&sig=xx0z20FbJN5W-d54TPRQOocytvk&hl=fr&ei=SZ5LTZSQBIiZhQfJ-fjSDg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=4&ved=0CDUQ6AEwAzgK#v=onepage&q&f=false
  11. http://aimable-faubourien.blogspot.com/2010_08_01_archive.html
  12. http://books.google.fr/books?id=nAOVvT-E89gC&printsec=frontcover&dq=Ernest+Capendu&source=bl&ots=p0XR0rfs0G&sig=p8lLzGBrJ_LN-TmIscRvM5jZKfc&hl=fr&ei=M59LTZ-vCYaEhQf2vPXgDg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=10&ved=0CFIQ6AEwCTgU#v=onepage&q&f=false
  13. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5834609s.r=Crise.langFR
  14. http://www.archive.org/details/lhritagedemons00barr
  15. http://books.google.fr/books?id=f9z_hc2BB6EC&printsec=frontcover&dq=Ernest+Capendu&source=bl&ots=6ndNd2NvW_&sig=Jyc31V4Irnmsj9ra0EpQv1cyZ7Q&hl=fr&ei=oZhLTaW_JM6JhQe1_-H3Dg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=8&ved=0CFEQ6AEwBw#v=onepage&q&f=false
  16. http://books.google.fr/books?id=aM__uh3OFD0C&printsec=frontcover&dq=Ernest+Capendu&source=bl&ots=5IfhM1_Eiu&sig=stVJOWjnT2oslX1SQEwxAbuamWQ&hl=fr&ei=oZhLTaW_JM6JhQe1_-H3Dg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=10&ved=0CFYQ6AEwCQ#v=onepage&q&f=false
  17. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55307755.r=Ernest+Capendu.langFR
  18. http://www.bmlisieux.com/archives/capendu1.htm
  19. http://www.archive.org/details/leroidubagnegran00cape