Ernest Bourget

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourget.

Ernest Alexandre Joseph Bourget est un auteur dramatique, parolier et librettiste français, né le 10 mars 1814 et mort le 2 octobre 1864 à Thomery (Seine-et-Oise)[1]. En 1847, au Café des Ambassadeurs, Paul Henrion, Victor Parizot et Ernest Bourget refusent de régler l'addition tant qu'il ne percevront rien de l'exécution de leurs œuvres dans l'établissement. Le procès qui s'ensuivra sera l'occasion de la création de la SACEM[2].

Ernest Bourget est notamment l'auteur ou le coauteurs de plusieurs livrets pour Jacques Offenbach.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Livrets[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chantal Brunschwig, Louis-Jean Calvet, Jean-Claude Klein, Cent ans de chanson française, Seuil, 1972 (1re éd. reliée) ; ré-éd. poche (coll. Points actuels), 1981 (ISBN 2-02-00-2915-4)
  • Christian Goubault, « Ernest Bourget » in Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle, Joël-Marie Fauquet (dir.), Fayard, Paris, 2003 (ISBN 2-213-59316-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nécrologie, Le Petit Journal, 6 octobre 1864, p. 2. La notice d'autorité de la BNF donne comme date de décès le 3 octobre, avec comme source le Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle, sous la direction de Joël-Michel Fauquet, 2003.
  2. Brunschwig, Calvet, Klein, , 1972, pp. 319..