Ernest Bai Koroma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ernest Bai Koroma
Ernest Bai Koroma, en 2008
Ernest Bai Koroma, en 2008
Fonctions
4e président de la République de Sierra Leone
En fonction depuis le 17 septembre 2007
(7 ans, 1 mois et 13 jours)
Élection 8 septembre 2007
Réélection 17 novembre 2012
Vice-président Samuel Sam-Sumana
Prédécesseur Ahmad Tejan Kabbah
Biographie
Nom de naissance Ernest Bai Koroma
Date de naissance 2 octobre 1953 (61 ans)
Lieu de naissance Makeni
(Sierra Leone britannique)
Nationalité sierra-léonaise
Parti politique All People's Congress
Religion Protestant * Méthodisme

Ernest Bai Koroma
Présidents de la République de Sierra Leone

Ernest Bai Koroma, né le 2 octobre 1953 à Makeni, est un homme d'État sierra-léonais, membre de l'APC (All People's Congress) et président de la République depuis 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études et carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Après l'école primaire chrétienne à Makeni, puis l'école secondaire à Magburaka, il étudie à l'université de Fourah Bay à Freetown, dont il sort diplômé en management en 1976. Il enseigne ensuite pendant deux ans à l'école secondaire St. Francis à Makeni, avant d'être engagé en 1978 à la Compagnie nationale d'assurance de Sierra Leone. En 1985, il rejoint Reliance Insurance Trust Corporation (Ritcorp), dont il est président-directeur général de 1988 à 2002[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Militant de l'APC depuis 1970, Koroma est élu président de son parti le 24 mars 2002 et désigné comme candidat à l'élection présidentielle du 24 mai suivant, où il termine deuxième avec un 22,3 % des voix derrière Ahmad Tejan Kabbah. La même année, il est élu député au Parlement, au sein duquel il devient chef de la minorité à partir de 2005.

Le 8 septembre 2007, il est élu président de la République en battant au second tour son adversaire, Solomon Berewa, vice-président et candidat du Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP) avec 54,6 % des suffrages contre 45,4 %[2]. En octobre 2007, il nomme un cabinet provisoire de dix ministres.

Koroma est réélu pour un deuxième mandat le 17 novembre 2012 en remportant 58,7 % des suffrages contre 37,4 % pour son adversaire, le général Julius Maada Bio, brièvement chef de l'État en 1996[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bio express], Jeune Afrique, 23 septembre 2007
  2. Président de Sierra Leone Jeune Afrique, 24 novembre 2008
  3. Rulers

Voir aussi[modifier | modifier le code]