Erna Berger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Erna Berger (Dresde, - Essen, ) était une soprano allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle étudie dans sa ville natale le piano et le chant avec Melitza Hirzel, et y fait ses débuts en 1925, chantant d'abord de petits rôles.

Sa carrière démarre en 1930, avec des débuts à Berlin, Bayreuth, Vienne, et surtout Salzburg, où elle s'illustre dans les soubrettes de Mozart, telles Susanna, Zerlina, Despina, ainsi que Blondine et La Reine de la Nuit.

Elle est invitée à Paris et à Londres, et paraitra au Metropolitan Opera de New York de 1949 à 1951.

Outre les rôles mozartiens, son répertoire inclut Marzelline, Martha, Olympia, Sophie, Zerbinetta, et Gilda, son rôle fétiche qu'elle enregistre deux fois, aux côtés de Heinrich Schlusnus en 1944, puis de Leonard Warren en 1950, ainsi que l'opérette viennoise. Elle est également très appréciée en concert.

Erna Berger conserva la fraicheur et la qualité juvénile de sa voix tout au long de sa carrière. Elle se retire en 1955, et se tourne vers l'enseignement, parmi ses élèves, la soprano Rita Streich.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Roland Mancini & Jean-Jacques Rouveroux, Le guide de l'opéra, Fayard, 1986 (ISBN 2-213-01563-5)