Ermintrude

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ermintrude (en latin Erminethrudis), est une nonne et une membre de l'aristocratie mérovingienne morte à Paris vers 600, en laissant un testament écrit en 567 et 584. Il s'agit du seul testament de femme conservé de l'époque Mérovingienne.

Références[modifier | modifier le code]