Ermeland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les différentes composantes de la Prusse médiévale.

La Varmie (Ermland en allemand, Warmia en polonais) orthographiée également Ern ou Warmie[1]) est un évêché de l'ancienne Pologne qui avait pour nom Wormjan en vieux-prussien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Territoire conquis par les chevaliers teutoniques sur les yotvingiens baltes au XIIe siècle, l'évêché d’Ermland avait pour capitale Heilsberg (mais le chapitre cathédral résidait à Frauenburg/Frombork). Par le Traité de Thorn (1466), les chevaliers teutoniques cédèrent ce territoire au Royaume de Pologne, qui le rattacha à la Prusse royale. Lors du Premier partage de la Pologne, l'évêché d’Ermland passa au Royaume de Prusse, qui le rattacha en 1772 à la Prusse-Orientale où il formait trois subdivisions administratives. Il fut rendu à la Pologne après la Seconde Guerre mondiale.

L'Ermland s'étendait de la lagune de la Vistule à l'intérieur des terres, entre la Poméranie et la Mazurie jusqu'à la frontière de la Grande-Pologne. Elle fait partie maintenant de la voïvodie de Varmie-Mazurie.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Voire Emerland dans le Grand Larousse du XIXe siècle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]