Ermanno Olmi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Olmi.

Ermanno Olmi

Description de cette image, également commentée ci-après

Ermanno Olmi à la Mostra de Venise en 1965

Naissance 24 juillet 1931 (82 ans)
Bergame
Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables L'Arbre aux sabots

Ermanno Olmi (né le 24 juillet 1931 à Bergame, en Lombardie) est un réalisateur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille, déménage à Treviglio où le réalisateur en devenir a grandi. Sa famille est profondément catholique ce qui marque sûrement l'œuvre de l'artiste. Le jeune Olmi perd son père pendant la Seconde Guerre mondiale. Il entre au lycée scientifique, puis au lycée artistique, mais il ne termine pas ses études.
Il se déplace à Milan: il trouve un travail à Edisonvolta (où travaille sa mère) et suit les cours d’art dramatique. Dans son nouveau travail il s’occupe des activités récréatives du personnel et en particulier, il travaille au département cinématographique : il doit décrire les productions industrielles à travers des films. Entre 1953 et 1961 il réalise une quarantaine de documentaires parmi lesquels La Diga sul ghiaccio, Tre fili fino a Milano et Un Metro lungo cinque. Il affectionne tout particulièrement le sujet de la condition des hommes au travail, anticipation des caractéristiques humanistes de ses films futurs.

Sa carrière s'envole en 1978 avec L'Arbre aux sabots (L'Albero degli zoccoli), qui obtient la Palme d'or au Festival de Cannes, puis le César du meilleur film étranger en 1979. Suite à une longue maladie qui l'éloigne des plateaux, en 1982 Ermanno Olmi crée l'école-atelier Ipotesi Cinema à Bassano del Grappa, où il offre aux jeunes réalisateurs la possibilité d'expérimenter l'art du cinéma. En 1987 il peut reprendre l'activité cinématographique avec Lunga vita alla signora. Suivent La Légende du saint buveur (La Leggenda del santo bevitore) (1988), En chantant derrière les paravents (Cantando dietro i paraventi) (2003), et l'une des trois parties de Tickets (2005), film coréalisé avec Ken Loach et Abbas Kiarostami.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Monteur[modifier | modifier le code]

Photographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Festival de Cannes[modifier | modifier le code]

Festival de Venise[modifier | modifier le code]

César du cinéma[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Meilleur film étranger pour L'Arbre aux sabots.

European Film Awards[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]