Ermanno Gorrieri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ermanno Gorrieri (Sassuolo, 26 novembre 1920Modène, 29 décembre 2004) fut un sociologue, dirigeant syndical et homme politique italien.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il participa à la résistance et fut actif dans la création de la République de Montefiorino. Après la guerre il fut l’un des fondateurs de la Confédération italienne des syndicats de travailleurs et il fut également élu député au parlement, pour le parti de la Démocratie chrétienne, de 1958 à 1963. Son véritable champ d’intérêt était cependant l’étude des problèmes sociaux, en particulier la pauvreté.

En politique, il était considéré comme un indépendant, représentant la société civile. Son dernier et plus prestigieux poste fut celui de ministre du travail dans le gouvernement Fanfani de 1987, poste qu’il n’occupa cependant que quelques jours.

Inspiré de l’idéologie du christianisme social, en 1993 il se joint à Pierre Carniti pour démarrer le mouvement Cristiano Sociali (Socialiste chrétien) qui fusionna, cinq années plus tard, avec les Démocrates de gauche qu’ils contribuèrent à fonder.

Sources[modifier | modifier le code]