Erik Vullum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erik Vullum.

Erik Vullum, né le 28 décembre 1850 à Lund et mort le 14 mars 1916 à Lillehammer[1], était un journaliste et écrivain norvégien, et également politicien pour le Parti libéral norvégien.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Son père est Olaus Vullum (1812-1852) et sa mère est Ingeborg Krogness (1825-1926). Il était neveu de Johan Richard Krogness. En septembre 1879, il se marie avec Margrethe Vullum[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il était porte-parole du Parti Libéral dans les années 1980, et a écrit plusieurs livres et articles de journaux dans l'esprit du mouvement libéral. Il a également écrit la biographie de Christian Magnus Falsen et de Henrik Wergeland en 1881[2], ainsi que des livres dédiés à l'indépendance norvégienne : 'Følgerne af 9. Juni (1883), Unionen og dens Fremtid (1894) et Hvorledes Norge blev frit (1913). Il décrivait Henrik Wergeland comme une figure politique libérale[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kristrian Magnus Falsen, Grundlovens Fader (1881)
  • Henrik Wergeland i Digt og Liv (1881)
  • Leon Gambetta (1881)
  • Fölgerne af 9 Juni (1883)
  • Unionen og dens Fremtid (1894)
  • Hvorledes Norge bleu Frit (1913)
  • Norge og Begivenhederne i 1814 (1914)

Notes et références[modifier | modifier le code]