Erik Reitzel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Erik Reitzel (10 mai 19416 février 2012, ingénieur du génie civil en 1964) a été, durant de nombreuses années, professeur de l'Académie Royale des Beaux-Arts et à l'Université Technique du Danemark, dans les disciplines des constructions porteuses et du design des constructions.

Les recherches lui ont permis de découvrir la corrélation fondamentale entre les ruptures, les structures minimales et la croissance. Cette découverte permet d'aboutir à des économies de matériaux considérables dans les constructions.

Plusieurs prix ont été décernés à Erik Reitzel, au Danemark et à l'étranger, pour ses recherches et ses travaux sur les structures minimales en architecture, ainsi que pour des "solutions intéressantes et originales de grands travaux d'ingéniérie". C'est ainsi qu'il a été nommé Chevalier de la Légion d'honneur sur la demande du président François Mitterrand.

Depuis 1971, Erik Reitzel a exercé une activité d'ingénieur-concepteur et d’ingénieur-conseil en collaboration avec sa femme, Inge Reitzel (licenciée ès lettres).

Concours[modifier | modifier le code]

En collaboration avec différents architectes[1] il a participé à des concours et remporté plusieurs grands prix, par exemple:

  • Le Nouveau Parlement de Stockholm, 1972
  • Projet Tête Défense, Paris, 1983
  • Le plan d'urbanisme d'Husarviken, à Stockholm, 1988
  • Le pavillon du Danemark de l'Expo 92, à Séville, 1989
  • L'Ecole supérieure de Commerce de Copenhague, 1994
  • La Västra City, à Stockholm, 1997

Réalisations[modifier | modifier le code]

Erik Reitzel a réalisé des constructions expérimentales en collaboration avec différentes sociétés[1] par exemple:

  • La Grande Arche de Paris la Défense
  • Le dôme cloisonné de l'institut de Crystallographie, à Cambridge (Grande-Bretagne)
  • L’église de Gammel Holte (Danemark)
  • La pyramide de verre de la maison de l'Industrie, à Copenhague
  • Le pont hélicoïdal dans le parc de Sophienholm, à Kongens Lyngby (Danemark)
  • Une serre bâtie selon un système de meccano, à Virum (Danemark)
  • Le Globe symbolique de l'UNESCO, à Paris
  • Le pont royal du lac d'Esrum (Danemark)
  • Le transport sur 2 km du Terminal VL 39 à l'aéroport de Copenhague

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Erik Reitzel est l'auteur de livres et d'articles sur les résultats de ses recherches et sur leur application pratique, par exemple:

  • Le Globe Symbolique Collection Art, musées et monuments, Éditions UNESCO 2006. (ISBN 978-92-3-204028-2)
  • Structural Design of tall Buildings with a minimal Risk of Collaps CIB-CTBUH Proceedings de la conférence internationale sur Tall Buildings 2003, Kuala Lumpur, Publication 290, 2003. (ISBN 983-41283-0-4)
  • Fra sæbebobler til store bygninger chapitre dans VIDENSKABERFREMTIDEN, Villum Kann Rasmussen Fonden og Experimentarium 2003. (ISBN 87-989285-0-3)
  • Les forces dont resultent quelques monuments Parisiens de la Fin du XXe siècle LE POUVOIR ET LA VILLE À L’ÉPOQUE MODERNE ET CONTEMPORAINE, Sorbonne 2001. (ISBN 2-7475-2610-0)
  • De la rupture à la structure, Colloque franco-danois sur Représentation de l'espace, répartition dans l'espace - sur différentes manières d'habiter, 2000. (ISBN 87-987817-0-7)
  • Grundtræk af Bærende Konstruktioner i Arkitekturen (Structures porteuses dans l'architecture) avec l'architecte Hans Friis Mathiasen, Editions de l'Académie Royale des Beaux Arts du Danemark, 1999. (ISBN 87-87136-26-0)
  • Tectonics in Practice (L'Application des structures minimales), Association of Collegiate Schools of Architecture, 1996
  • Musikk og Konstruktjoner (Music et Structures) Article dans le livre: Tversnit av et Øjeblik, Oslo 1992. (ISBN 82-547-0103-2)
  • Rupture - Structure, Conférence internationale sur l'Ingénieur et l'Art, Aix-en-Provence, 1991
  • Nye Konstruktjoner (Nouvelles structures) Nordisk byggedag, Bergen, Norvège, 1989
  • Querelle sur les nuages Architecture d'aujourd'hui, décembre 1988
  • Konstruktive muligheder (Possibilités de construction) Jubilé du SBI (centre danois de recherches sur le bâtiment) 1987. (ISBN 87-563-0654-7)
  • Konkurrence om Tête Défense, Paris, og projektets videre bearbejdning (Concours de Tête Défense et les phases suivantes du projet) Arkitekten no 23, 1984
  • Le Cube ouvert. Structures and foundations article sur La Grande Arche à la conférence internationale sur les bâtiments de grande hauteur. Singapour, 1984. (ISBN 9971-84-042-1)
  • Ressourcebesparende byggeri (Constructions basées sur l'économie des ressources) Nordisk Byggdag, Stockholm, Suède, 1980. (ISBN 91-7332-127-3)
  • Spild og ressourcer (Gaspillage et ressources) Musée National du Danemark, 1980. (ISBN 87-480-0276-3)
  • Fra brud til form (De la rupture à la forme) Polyteknisk Forlag, 1979. (ISBN 87-502-0493-9)
  • Råhus og råstoffer (La carcasse et les matières premières) DIF piece no 6, 1975
  • Energi, boliger, byggeri (Énergie, Maisons, Activité constructive) avec l'architecte Hans Friis Mathiasen, Fremad 1975. (ISBN 87-557-0599-5)
  • Om materialeøkonomiske konstruktioner og brudlinier (Sur les structures minimales et les lignes de rupture) Bygningsstatiske meddelelser no 2, 1975
  • Konstruktiv vækst og modelprincipper (Croissance structurelle et principes de modélisation) Arkitekten no 18, 1972
  • Materialeøkonomiske Konstruktioner (Structures minimales), Arkitekten no 21, 1971

Film[modifier | modifier le code]

  • Les forces invisibles (duré 55 min.) producteur: JJ Film. Première Paris 2002, arte 2006.
  • La sonate de la rupture (duré 8 min) producteur: JJ Film. Première Copenhague 2000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b cf. http://www.eri.dk

Liens externes[modifier | modifier le code]