Erik Quistgaard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Erik Quistgaard, né à Copenhague le 3 juin 1921, et mort en France à Valbonne le 11 février 2013[1], est un ingénieur danois, directeur général de l'Agence spatiale européenne (ASE) de 1980 à 1984[2].

À la tête de l'ASE, il accompagna plusieurs étapes majeures du projet Ariane - notamment sur les lanceurs Ariane 3 et Ariane 4 - ainsi que le premier lancement du Spacelab et le premier séjour dans l'espace d'un astronaute ASE, l'allemand Ulf Merbold[3].

Ingénieur diplômé de l'Université technique du Danemark, il fit sa carrière notamment chez Chrysler et Volvo. Avant sa nomination à l'ASE, il dirigea de 1972 à 1979 l'important chantier naval danois Odense Steel Shipyard[4]. Quistgaard était décoré de la Légion d'honneur, et de la NASA Distinguished Public Service Medal[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (da) « Dødsannonce », Berlingske,‎ 26 février 2013 (lire en ligne).
  2. (en) « Erik Quistgaard / Welcome to ESA / About Us / ESA », esa.int,‎ 1 mars 2013 (consulté le 9 juillet 2014).
  3. (en) « ESA pays tribute to Mr Erik Quistgaard / Press Releases / For Media / ESA », esa.int,‎ 5 mars 2013 (consulté le 9 juillet 2014).
  4. a et b (da) « Erik Quistgaard », Politiken.dk,‎ 9 mars 2013 (consulté le 9 juillet 2014).