Erik Magnus Staël von Holstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait du baron Erik Magnus Staël von Holstein.

Le baron Erik Magnus de Staël-Holstein, né le 25 octobre 1749 à Loddby, dans l'Östergötland (Ostrogothie, en français), mort le 9 mai 1802 à Poligny (Jura), est un baron et un diplomate suédois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le baron de Staël appartient à l'illustre famille Staël von Holstein, originaire d'Allemagne et de Livonie. Engagé volontaire dans l'infanterie d'Ostrogothie en 1760, sergent en 1763, porte-fanion en 1768, lieutenant au régiment de Sudermanie en 1772[1] puis capitaine, il devient en 1776 chambellan de la reine Sophie Madeleine. En 1783, il est nommé chargé d'affaires à la Cour de France puis, en 1785, ambassadeur en France. Le 21 janvier 1786, il se marie avec Germaine, la fille du ministre français Necker. Le couple a plusieurs enfants :

Il reçoit le titre de baron en 1788. Après son départ de France en 1793, il est nommé ministre à Copenhague. Le 23 février 1795, il est nommé ministre suédois auprès de la République française, avant d'être rappelé de nouveau le 14 août 1796, puis occupe de nouveau ces fonctions du 3 avril 1798 au 20 juin 1799.

Il se retire à Paris et meurt le 9 mai 1802 (19 floréal an X) à Poligny (Jura) en se rendant aux thermes d'Aix-les-Bains.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Herman Lindqvist, Gustavs Dagar, 1998 (ISBN 9119642229)
  • Charles Monnard, Notice sur le baron Louis-Auguste de Staël-Holstein, Lausanne, Hignou aîné, 1827

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arnaud Chaffanjon, Madame de Staël et sa descendance, Éditions du Palais royal,‎ 1969, 199 p., p. 79.