Erich Salomon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Erich et Salomon.
Plaque commémorative apposée sur la façade de l'immeuble berlinois où a vécu Erich Salomon

Erich Salomon (28 avril 1886, Berlin - 7 juillet 1944, Auschwitz) est un photographe et journaliste allemand connu pour ses photographies dans les milieux diplomatiques et ses méthodes originales. Il est considéré comme « le père du photojournalisme moderne »[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études d'ingénieur, Erich Salomon travaille pour la publicité chez Ullstein Verlag à Berlin ; c'est dans cette agence de presse qu'il apprend la photographie en 1927. Considéré comme le père du photo-reportage, Erich Salomon s'immisce dans les réunions politiques pour réaliser des photographies. Il est « le premier à s'affranchir des codes de la photographie officielle posée, grâce à de petits appareils comme le Ermanox ou le Leica qui lui permettent de se faufiler dans les coulisses de la vie politique, mondaine et artistique de l'époque[1] ». Il sera surnommé « le roi des indiscrets ».

Il meurt en camp d'extermination, à Auschwitz, en 1944.

Le Prix Erich Salomon, créé en son hommage récompense des photojournalistes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Salomon, l'œil sans-gêne, in La Tribune, 2 décembre 2008, p. 30.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]