Erich Naumann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Erich Naumann (né le 29 avril 1905 à Meissen en Saxe ; exécuté le 7 juin 1951 à Landsberg am Lech) était SS-Brigadeführer et major-général de la police, SD-Oberabschnittsführer, de novembre 1941 à mars 1943 chef de l'Einsatzgruppe B responsables d'exécutions de masse dans le sillage de l'armée sur la partie centrale du front de l'Est.

Biographie[modifier | modifier le code]

Naumann est rentré au NSDAP en 1929. D'abord dans la SA, il a intégré la SS après la Nuit des Longs Couteaux. À partir de 1935 il est devenu chef SS permanent. La même année a commencé la collaboration entre la SD et la SS. Naumann est devenu chef du département au bureau III du bureau principal de la SD. Son prédécesseur y était Heinz Jost. Après différents lieux d'intervention, Naumann a exercé comme inspecteur de la Sicherheitspolizei et de la SD à Nuremberg.

Au cours de la campagne de Pologne, Naumann a pris en charge dans le cadre de opération Tannenberg la direction de l'Einsatzgruppe VI. La tâche des Einsatzgruppen était « le combat contre tous les éléments hostiles au Reich en arrière des troupes combattantes » et en même temps l'extermination complète de la résistance polonaise.

Après l'opération Barbarossa, Naumann a été en novembre 1941 commandant de Einsatzgruppe B succédant à Arthur Nebe. Cet Einsatzgruppe B opérait sur la partie centrale du front de l'Est (Biélorussie). En novembre 1941, il adressé un rapport à Adolf Eichmann dans lequel il établissait qu'il était responsable de la mort de 17 256 personnes à Smolensk. Il notait que son Einsatzgruppe possédait trois camions à gaz « utilisés pour exterminer des êtres humains ».

Les exécutions de masse de Juifs et de Tziganes ont fait plus de 3 500 victimes au cours du seul mois de mars 1942. En décembre 1942, Naumann a communiqué à Berlin un bilan de 134 298 exécutions. Entre septembre 1943 et juillet 1944, Naumann était commandant de la Sicherheitspolizei et de la SD dans les Pays-Bas occupés.

Après 1945[modifier | modifier le code]

Après la fin de la guerre, Erich Neumann a été arrêté et condamné à mort en 1948 lors du procès des Einsatzgruppen à Nuremberg.

Il a été exécuté le 7 juin 1951 en même temps qu'Oswald Pohl, Otto Ohlendorf, Paul Blobel et Werner Braune à la prison de Landsberg.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]