Erich Brandenberger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brandenberger.
Erich Brandenberger
Erich Brandenberger (à gauche) avec Erich von Manstein en 1941
Erich Brandenberger (à gauche) avec Erich von Manstein en 1941

Naissance 15 juillet 1892
Augsbourg
Décès 21 juin 1955 (à 62 ans)
Bonn
Origine Allemand
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand
Flag of Germany.svg République de Weimar
Flag of German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme War Ensign of Germany 1903-1918.svg Deutsches Reichsheer
Flag of Weimar Republic (war).svg Reichswehr
Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer
Grade General der Panzertruppen
Conflits Première Guerre mondiale,
Seconde Guerre mondiale
Commandement 8. Panzer-Division
XXIX. Armeekorps
LIX. Armeekorps
XVII. Armeekorps
19. Armee
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne

Adolf Robert Erich Brandenberger (15 juillet 1892 à Augsbourg – 21 juin 1955 à Bonn) est un General der Panzertruppen allemand qui a servi au sein de la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a été récipiendaire de la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne. Cette décoration et son grade supérieur : les feuilles de chêne sont attribuées pour récompenser un acte d'une extrême bravoure sur le champ de bataille ou un commandement militaire avec succès.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pendant la Première Guerre mondiale, il sert comme officier dans le 6e régiment d'artillerie de campagne bavaroise.

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, Brandenberger est chef d'état-major général du XXIII. Armeekorps (16 septembre 1939 au 15 février 1941) sur le Front de l'Ouest.

Il commande la 8e division blindée (20 février 1941 au 16 janvier 1943), le LIX. Armeekorps (Janvier - Mars 1943) et le XXIX. Armeekorps (Novembre 1943 - Juin 1944) sur le front de l'Est.

À la fin de 1944 et début 1945, il dirige la 7e Armée sur le front occidental pendant l'offensive allemande des Ardennes. Capturé par les Américains le 6 mai 1945, il est alors commandant général de la 19e Armée.

Il est libéré de captivité aux États-Unis en 1948.

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Citations
  1. a et b Scherzer 2007, p. 238.
Source
Bibliographie
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Allemagne: Podzun-Pallas. ISBN 3-7909-0284-5.
  • (de) Schaulen, Fritjof (2003). Eichenlaubträger 1940 - 1945 Zeitgeschichte in Farbe I Abraham - Huppertz. Selent, Allemagne: Pour le Mérite. ISBN 3-932381-20-3.
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Jena, Allemagne: Scherzers Miltaer-Verlag. ISBN 978-3-938845-17-2.
Liens externes