Erica Jong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Erica Jong

Description de l'image  Erica_Jong08.JPG.
Nom de naissance Erica Mann
Autres noms Erica Jong
Activités écrivaine et enseignante
Naissance 26 mars 1942 (72 ans)
New York
Genres essentiellement fiction et poésie

Œuvres principales

Le Complexe d'Icare

Erica Jong, née Erica Mann le 26 mars 1942 à New York, est une écrivaine américaine surtout connue en France comme l'auteur du roman Le Complexe d'Icare, paru d'abord aux États-Unis sous le titre Fear of Flying (en) en 1973 et "La planche de salut" paru aux Etats Unis sous le titre " How to save your own life" en 1977. Cette grande figure du féminisme américain a également écrit des poèmes dont un recueil, Amour racine, a été publié en 1979 chez Seghers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jong est née et a grandi à New York. Elle est la cadette de Seymour Mann (né Nathan Weisman, mort en 2004), batteur devenu homme d'affaires d'origine juive polonaise ; sa mère, Eda Mirsky, née en 1911 en Angleterre dans une famille immigrée russe, était peintre et styliste textile.

Jong soutient le mouvement LGBT et la légalisation du mariage homosexuel ; elle affirme que « le mariage homosexuel [est] une bénédiction, pas une malédiction. Il promeut assurément la stabilité et la famille. Et cela est assurément bon pour les gamins[1]. »

Œuvres[modifier | modifier le code]

' 1977 : How to save your own life (roman)

  • 1980 : The True History of the Adventures of Fanny Hackabout Jones
  • 1987 : Shylock’s Daughter
  • 2003 : Sappho’s Leap
  • 2006 : Seducing the Demon

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Erica Jong, « Hurrah for Gay Marriage », The Huffington Post,‎ 18 mai 2008 (lire en ligne) : « gay marriage [is] a blessing not a curse. It certainly promotes stability and family. And it's certainly good for kids. »