Eric Whitacre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eric Whitacre est aussi un chef de chœur
Eric Whitacre

Eric Whitacre (né le 2 janvier 1970[1] à Reno (Nevada) est un compositeur américain de musique orchestrale, de chant choral et de musique électronique. Il a également dirigé plusieurs ensembles sur les continents européen, asiatique, australien et américain.

Il vit aujourd'hui à Los Angeles en Californie avec sa femme, la soprano Hila Plitmann et son fils.

Formation musicale[modifier | modifier le code]

Whitacre a commencé sa formation musicale lors de ses études à l'Université du Nevada (Las Vegas), où il a étudié la composition avec le compositeur ukrainien d'avant-garde Virko Baley et la direction de chœur avec David Weiller. C'est là qu'il écrivit son triptyque Ghost Train pour orchestre. Whitacre a décroché sa maîtrise dans l'école Juilliard School en étudiant la composition avec John Corigliano et David Diamond[2].

Musique[modifier | modifier le code]

Durant la dernière décennie, Whitacre est devenue un compositeur remarqué pour sa musique pour chœurs et sa musique pédagogique. Certaines de ses pièces pour chœurs sont devenues des pièces particulièrement populaires au sein des ensembles vocaux de lycée et d'université en Amérique.

Projets ayant un lien avec Whitacre[modifier | modifier le code]

La musique de Whitacre (et particulièrement sa musique pour chœur) a inspiré la création des festivals de musiques nationaux et internationaux. En juillet 2004, l'opéra de Sydney a hébergé la première édition du festival pour orchestres Eric Whitacre. En juin 2007, Venise et Florence ont hébergé le premier festival Whitacre de Venise.

Whitacre est un membre fondateur du consortium BCM International, un quatuor de compositeurs (avec Steven Bryant, Jonathan Newman et James Boonney) qui, selon ce qu'ils annoncent être leur mission, aspire à « enrichir le répertoire pour cordes avec de la musique hors des cadres de la pensée traditionnel et du cliché idiomatique ».

Virtual Choir (Chœur Virtuel)

Eric Whitacre a commencé ce projet par un premier essai avec « Sleep », puis avec « Lux Aurumque » en 2009 et ensuite avec « Sleep » (2.0) de nouveau en 2010. La vidéo de « Lux Aurumque », avec un chœur virtuel de 185 voix de 12 pays, a été qualifiée d'« expérience musicale encore meilleure qu'attendue », et a été visionnée plus de 1 000 000 fois pendant les deux mois suivant sa sortie. Le projet « Sleep » 2.0 a débuté en octobre 2010 et le processus de téléchargement de vidéos a pris fin le 10 janvier 2011. 2 051[3]vidéos individuelles ont été reçues de 58[4] pays, ce qui représente un nouveau record mondial pour un chœur virtuel en ligne.

Eric Whitacre a expliqué son processus créatif lié aux nouvelles technologies lors d'une Keynote [5] de la conférence USI 2014.

Travaux[modifier | modifier le code]

Pour harmonie[modifier | modifier le code]

  • Lux Aurumque
  • October
  • Godzilla eats Las Vegas!

Pour orchestre[modifier | modifier le code]

  • Equus
  • Le triptyque Ghost Train
    • Ghost Train
    • At the Station
    • Motive Revolution
  • Godzilla Eats Las Vegas!
  • Noisy Wheels of Joy
  • October
  • Sleep (transcription du chant choral)
  • Lux Aurumque (transcription du chant choral, transposé un demi-ton plus bas de do# mineur à do mineur)
  • Cloudburst (transcription du chant choral)

Pour chœur[modifier | modifier le code]

  • A Boy and A Girl (poème de Octavio Paz)
  • Animal Crackers (pour chœur et piano, poèmes de Ogden Nash)
    • The Panther
    • The Cow
    • The Firefly
  • Cloudburst (poème de Octavio Paz)
  • Five Hebrew Love Songs (poème de Hila Plitmann)
  • Her Sacred Spirit Soars (poème de Charles Anthony Silvestri)
  • Leonardo Dreams of His Flying Machine (poème de Charles Anthony Silvestri)
  • Little Birds (poème de Octavio Paz)
  • little tree (poème de E. E. Cummings)
  • Lux Aurumque (poème de Edward Esch; traduit du latin par Charles Anthony Silvestri)
  • She Weeps Over Rahoon (poème de James Joyce)
  • Sleep (poème de Charles Anthony Silvestri)
  • This Marriage (poème de Jalal al-Din Rumi)
  • Three Flower Songs
  • Three Songs of Faith (poème de e. e. Cummings)
    • i will wade out
    • hope, faith, life, love
    • I thank You God for most this (sic!) amazing day[6]
  • When David Heard (from II Samuel 18:33)
  • Water Night (poème de Octavio Paz; translated by Muriel Rukeyser)
  • Winter (poème de Edward Esch)

Pour cordes[modifier | modifier le code]

  • Lux Aurumque
  • Water Night

Pièce de théâtre[modifier | modifier le code]

  • Paradise Lost: Shadows and Wings

Autres arrangements[modifier | modifier le code]

  • Rak HaHatchala (Only the Beginning)[aka The Five Hebrew Love Songs]; pour soprano solo, violon solo et piano

Références[modifier | modifier le code]

  1. pochette du CD de Cloudburst and other choral works, chez Hyperion Records CDA67543 http://www.hyperion-records.com/details/67543.asp
  2. Biographie sur http://www.ericwhitacre.com
  3. http://s3.virtualchoir.org/entries/index.html
  4. http://ericwhitacre.com/the-virtual-choir/stats Whitacre's Virtual Choir Stat page
  5. https://www.youtube.com/watch?v=4BaF__rxarI&index=5&list=PLyzb9DL11tdaaArzYpLcUdwe6jGxBKOE8
  6. "most this" est correct. Voir le texte complet sur http://www.sccs.swarthmore.edu/users/03/cdisalvo/cummings1/day.html.

Liens externes[modifier | modifier le code]