Eric Schweig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schweig.

Eric Schweig

Naissance 19 juin 1967 (47 ans)
Inuvik, Territoires du Nord-Ouest, Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Films notables Le Dernier des Mohicans (The Last of the Mohicans)
Les Disparues (The Missing)

Eric Schweig (né le 19 juin 1967 à Inuvik dans les Territoires du Nord Ouest) est un acteur canadien qui est plus connu pour son interprétation du personnage d’Uncas dans le film Le dernier des Mohicans (1992). Il a participé à de nombreuses productions cinématographiques dont : Squanto: A Warrior's Tale (1994), Les Amants du nouveau monde (1995) et Les Disparues (2003). En parallèle à sa carrière d’acteur au cinéma, Eric Schweig pratique la sculpture sur bois, principalement la création de masques inspirés des masques traditionnels inuits.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eric Schweig est un acteur de cinéma et un artisan canadien actuellement établi à Vancouver. Il est né le 19 juin 1967 à Inuvik, dans les Territoires du Nord-Ouest. D'ascendance Inuit par sa mère et Déné / Ojibwé par son père, il fut adopté à six mois par une famille germano-canadienne. Il passa son enfance à Inuvik jusqu’à l’âge de six ans, puis vécu en Floride et à Toronto.

À l’âge de 16 ans, Eric Schweig quitta sa famille adoptive et gagna sa vie comme travailleur de la construction. En 1987, alors qu’il avait tout juste 20 ans, il fut remarqué par un producteur de cinéma qui l’invita à auditionner pour un rôle dans La source du Chaman (The Shaman's Source, 1990). Sans aucune formation ni expérience d’acteur préalables, mais doué d’un réel talent naturel, Eric Schweig remporta l’audition. La source du Chaman lança ainsi sa carrière au cinéma.

Parmi toutes les productions télévisées et cinématographiques auxquelles il a participé depuis (plus d’une trentaine), on notera tout particulièrement son interprétation d’Uncas dans le film à grand déploiement Le dernier des Mohicans (Last of the Mohicans, 1992), de même que son interprétation de Pike Dexter dans Big Eden (2000), qui lui valut le grand prix du jury au Festival du film gai et lesbienne de Los Angeles.

Parmi les nombreuses productions à caractère historique auxquelles il a participé suite au film Le dernier des Mohicans, Eric Schweig incarna le célèbre chef Mohawk Joseph Brandt / Thayendanega en 1993 dans La chaine brisée (The Broken Chain) où il tenait pour la première fois le rôle principal d’un film. Eric Schweig a également joué quelques premiers rôles marquants dans des films plus contemporains témoignant des problèmes sociaux vécus par les premières nations d’Amérique du Nord : Skins (2002), Cowboys and Indians: The J.J. Harper Story (2003) et One Dead Indian (2006).

En parallèle à sa carrière d’acteur au cinéma, Eric Schweig entama dans les années 1990 une démarche artistique lui permettant de renouer avec ses racines autochtones. Comme de nombreux Inuits du Canada, Eric Schweig pratiquait depuis l’enfance la sculpture de petits objets sur bois ou sur pierre (personnages, kayak, etc.). Grâce au mentorat de l’artiste Vern Etzerza, il étudia la sculpture traditionnelle des Amérindiens de la côte du Pacifique puis resserra sa pratique sur la réinterprétation des masques spirituels inuits, en collaboration avec le maître sculpteur Art Thompson.

La série de masques créée par Eric Schweig s’avère non seulement une tentative réussie de renouer avec ses origines et l'art inuit mais aussi une nécessaire œuvre de résilience face aux traumatismes de son enfance. En 1999, au Vancouver Inner City Foster Care Conference, Eric Schweig livra en effet un vibrant témoignage de sa douloureuse expérience d’adoption et de violence familiale. Conséquence funeste de ce déracinement et de cette maltraitance, Eric Schweig lutta pendant de nombreuses années contre sa dépendance à l'alcool et à la drogue.

Sa célébrité d’acteur lui permis de témoigner de son expérience de vie lors de nombreuses conférences au Canada et aux États-Unis et d’ainsi sensibiliser le grand public à la cause autochtone pour la protection de l’enfance.

Filmographie[modifier | modifier le code]


Participations à des séries télévisées :

  • 1988 : War of the Worlds dans l'épisode "Dust To Dust" (épisode # 1.14)
  • 1994 : Due South
  • 1995 : 500 Nations (narration seulement)
  • 1995 : Hawkeye dans l'épisode "The Ally" (épisode # 1.13)
  • 2000 : Canada : A People's History dans l'épisode A Question of Loyalty (épisode # 5)
  • 2000 : Hollywood Off-Ramp dans l'épisode "Casino" (épisode # 1.6)

Récompenses[modifier | modifier le code]

2000 : Grand prix du jury pour la meilleure interprétation masculine au Festival du film gai et lesbienne de Los Angeles, pour son rôle de Pike Dexter dans Big Eden.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]